Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai comparatif / BMW Série 1, Mercedes Classe A, Mini 5 portes et Volkswagen Golf : Les portes de la gloire?

Rédigé par Tony Verhelle le

Non contente de grandir dans sa nouvelle variante Hatch, la Mini se décline maintenant aussi en 5 portes à l’empattement étiré. Si la manoeuvre entend lui ouvrir les portes du succès, elle la positionne aussi face aux modèles compacts des marques «premium», comme la BMW Série 1 ou la Mercedes Classe A. Voire face aux berlines compactes des généralistes, représentées ici par la Golf. Trouvera-t-elle sa place ?

Sommaire :

Difficile, pour une marque «branchée» comme Mini, de ne pas suivre la dernière mode. Du moins en théorie. Mais quand la tendance du moment est à la multiplication, quasiment frénétique, du nombre de modèles dans sa gamme, l’exercice devient tout de même périlleux en pratique. Comment Mini, «marque-modèle» par excellence, pourrait-elle sortir de sa monoculture afin de satisfaire la prétendue soif de diversité des consommateurs? Si la précédente génération de Mini s’était déjà attelée à proposer une palette de carrosseries plus vastes, notamment en surfant sur la vague de SUVéfication avec ses Countryman et Paceman (sans parler des multiples autres versions bi-places), la nouvelle mouture accélère la manoeuvre. Tout en changeant de cap: cette fois, avant les versions cabriolet et coupé/roadster privilégiant les plaisirs solitaires, Mini pense d’abord aux familles (et/ou souhaite enfin brasser plus large…). Avant de la proposer en break Clubman d’ici peu, Mini propose ainsi une inédite carrosserie à cinq portes de sa célèbre citadine. Un sacrilège? Inutile de nier l’évidence plus longtemps: «mini», la Mini ne l’est déjà plus depuis belle lurette. Quitte à se libérer du carcan d’une carrosserie rikiki, pourquoi ne pas bénéficier aussi des avantages pratiques liés à l’ajout d’ouvrants? D’autant plus que le supplément requis reste dans les limites du raisonnable: 1.500 €. C’est certes plus que les 650 € et 800 € demandés par Volkswagen et BMW pour les ouvrants arrière de leurs Golf et Série 1 (la Classe A n’existe qu’en 5 portes). Mais, dans ce cas-ci, on bénéfi cie aussi d’un bonus de 16 cm de carrosserie. Malgré cet allongement pour le moins conséquent, la Mini 5 portes reste néanmoins sous la barre symbolique des 4 mètres, à 3,98 m exactement. Ce gabarit la situerait, en théorie, face à la horde des petites polyvalentes. En pratique, son penchant pour l’univers «premium» et sa grille tarifaire salée la destinent plutôt à batailler avec les modèles du segment supérieur. Avec, du coup, l’avantage de se positionner comme la plus «mini» du lot…

Essais

Nos essais

Stocks MINI

Voitures neuves de stock mini

Occasions MINI

Les voitures d'occasion mini

Trouvez l'assurance qui vous convient
  • Trouvez l'assurance qui vous convient

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche