Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Voter

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

BEST CAR AWARDS

Premier essai / Mercedes SLK

La 3e génération de SLK en remet une couche. Sur son toit escamotable, mais aussi sur sa partie dynamique, ses moteurs ou, plus stratégique, sur la sécurité active et passive. Prêt pour une balade ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Cette SLK n'est pas totalement nouvelle. Elle reprend la plate-forme de sa devancière, tout en lui apportant certaines évolutions. En l'occurrence, la coque a fait l'objet de nombreux travaux d'allègement. La cure d'amaigrissement touche aussi le fameux toit repliable, dont le cadre est aujourd'hui réalisé en magnésium (-6 kg). Mais il y a aussi le Magic Sky Control, une appellation qui désigne un élément en verre contenant des milliers de particules polarisables grâce à des condensateurs. Du coup, une simple pression sur un bouton permet de faire varier le degré d'occultation de 0 à 80% avec, comme corollaire, une meilleure maîtrise de la température dans l'habitacle.

Sur la route, la SLK ne déçoit pas, même si, pour être honnête, on attendait une rigidité de caisse un peu meilleure. Le comportement reste globalement sain, efficace et confortable, un compromis qui permet autant de se promener que de prendre du plaisir sur un parcours sinueux. Mais pour rouler le couteau entre les dents, on précisera que la SLK 200 nous a semblé plus à son affaire que l'imposante 350. Le modèle de 184 ch présente en effet un train avant sensiblement plus vif et directeur, une caractéristique qui s'explique facilement par le poids inférieur que celui-ci a à supporter. Des regrets ? Oui, deux : l'absence de version dégonflée à 163 ch et la protection perfectible du filet pare-vent traditionnel.

Sous ses allures trompeuses de SLS, la dernière SLK cache bien son jeu. Plus confortable que sportive, elle se démarque aujourd'hui par une spectaculaire économie de carburant grâce à l'adoption de nouveaux moteurs ainsi que par l'arrivée d'équipements inédits parmi lesquels le toit occultable «à la demande» Magic Sky ou le filet Airguide. Voilà des avancées aussi subtiles qu'utiles qui ne renient en rien l'esprit du modèle originel. 

BEST CAR AWARDS

NEWSLETTER