Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Quel modèle mérite de recevoir le prix de la meilleure voiture 2021 ?

Voter

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

BEST CAR AWARDS

Essais courts / Hyundai Sante Fe Plug-in Hybrid : un dino qui a de l'avenir

Les dures lois de la nature dictent que ceux qui ne s'adaptent pas s'éteignent. Grâce à l'assistance électrique supplémentaire, ce scénario est révolu pour le Hyundai Santa Fe Plug-in Hybrid.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

S'il est un segment où la lutte contre les émissions de CO2 doit être féroce, c'est bien celui des grands SUV. Le genre auquel émarge le Hyundai Santa Fe. Au début de l'année, il a reçu un lifting, une mise à niveau qui incluait bien sûr un entraînement plus écologique. Quoique, parler de lifting n'est pas tout à fait exact. En fait, on peut parler d'une nouvelle génération de Santa Fe, puisque techniquement, presque tout a été revu. Le grand SUV repose sur une nouvelle plateforme modulaire qui a fait ses débuts avec la Hyundai Palisade, un développement mécanique qui semblait nécessaire pour fournir une propulsion hybride sans avoir à sacrifier beaucoup d'espace pour les bagages ou les sièges.

Un investissement qui a finalement porté ses fruits. Pendant la conversion, le Hyundai Santa Fe s'est étendu dans toutes les directions. Bien que cela ne diminue pas l'espace supplémentaire de 34 millimètres pour les jambes à l'arrière, 9 litres de plus se trouvent dans le coffre. Il y a donc encore assez de place pour une structure électrique de soutien. Un moteur électrique et des batteries que Hyundai a également déjà utilisés, mais cette fois dans le compartiment moteur du Tucson Plug-in Hybrid.

Comme ses petits frères et sœurs, le Santa Fe peut compter sur un moteur électrique de type synchrone monté entre le 1.6 T-GDi et sa boîte automatique à six vitesses, produisant 91 ch et 304 Nm. L'énergie électrique est tirée d'un moteur lithium-ion identique de 13,8 kWh. L'essence turbocompressée développe 180 ch et 265 Nm, ce qui donne une puissance système de 265 ch et un couple maximal combiné de 350 Nm. La différence est purement dans les résultats de consommation qui, pour le Santa Fe, plus grand, plus encombrant et surtout plus lourd, sont un peu moins roses. La moyenne WLTP avec 1,6 l/100 km et 37 g/km de CO2 est légèrement supérieure à celle du Tucson. Le rayon d'action électrique est inversé : à 58 km, les cellules du Sante Fe Plug-in Hybrid sont vides, alors que le Tucson peut encore parcourir 4 km.

 

Conduite

C'est la même histoire avec les mesures de performance où le Hyundai Santa Fe Plug-in Hybrid avec 8,8 secondes de 0 à 100 km/h s'avère être un peu plus lent. Le conducteur s'en fiche probablement. Ce SUV est axé sur le confort, de sorte que la vitesse et la réactivité sont d'une importance moindre. C'est une constante dans le concept depuis que Hyundai l'a présenté pour la première fois en 2001. Il est préférable de conduire le Santa Fe en douceur. Pour l'hybride rechargeable, le fait de rouler ou non sur le bitume n'a aucune importance. Les quatre roues motrices sont de série sur la version la plus écologique du Santa Fe.

Si cela n'est pas nécessaire, Hyundai propose également un Santa Fe Hybrid qui n'est entraîné que par les roues avant. Au fait, cela couvre tous les modes de conduite disponibles. Avec le changement de modèle, le Diesel a disparu du catalogue. Le côté pelucheux est d'ailleurs une chose positive. Le balancement caractéristique ne permet pas seulement d'avaler confortablement les kilomètres, mais contribue également à la perception générale de luxe et de grandeur. Après tout, on s'attend à ce qu'un tel mastodonte se penche un peu dans le virage.

Une impression que Hyundai a également étendue à l'intérieur cette fois-ci. En même temps que son châssis, le Hyundai Santa Fe a également repris la disposition du tableau de bord de la Palisade, ce qui signifie que le conducteur peut désormais contempler un tableau plus moderne et plus chic. Bien entendu, la numérisation a une fois de plus été mise à l'honneur, avec un compteur numérique de 12,3 pouces flanqué d'un écran tactile de 10,25 pouces pour les commandes d'infodivertissement. Heureusement, Hyundai a conservé des boutons physiques ici et là, permettant d'utiliser des boutons normaux pour faire défiler les différents modes hybrides (EV-Auto-HEV), les programmes de conduite (Comfort-Sport-Smart) et les réglages tout-terrain (Snow, Mud, Sand).

 

Verdict

Alors que la bataille écologique fait rage, les SUV XL sont de moins en moins populaires. Parce qu'ils sont de moins en moins tolérés par les autorités fiscales et le grand public. Dans cette débâcle, Hyundai montre désormais qu'il existe aussi un juste milieu, un juste milieu où les amateurs du genre n'ont pas à sacrifier le luxe, le confort et la praticité qui sont inextricablement liés au concept du Santa Fe, sans avoir à accélérer la fonte des glaciers. De controversé, le Hyundai Santa Fe Plug-in Hybrid tend soudain vers le consensus, un nouveau virage qui prolonge sa carrière. Et nous en sommes très heureux.

Dans cet article : Hyundai, Hyundai Santa Fe

Journaliste AutoGids/AutoWereld

BEST CAR AWARDS

NEWSLETTER