Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

cote occasion

Obtenez dès maintenant et gratuitement la valeur d'une voiture d'occasion

estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Hyundai i30 1.4 T-GDi 140 7 DCT : le dynamisme en plus

La nouvelle i30 ne nous dévoile qu’un seul moteur inédit, un quatorze-cents suralimenté T-GDi de 140 ch destiné à remplacer le seize-cents atmosphérique GDi de 135 ch. En n’offrant que des avantages.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Vous me direz avec toutes les raisons du monde que le 1.6 GDi de 135 ch atmosphérique n’était, et de loin, pas la version la plus vendue dans l’éventail des moteurs de l’ancien modèle, au même titre d’ailleurs que le 1.6 T-GDi de 186 ch (le moteur turbo du Veloster), plus marginal encore (plus dispendieux en taxes et essence surtout). Un moteur suralimenté de cylindrée inférieure, plus homogène que le seize-cents atmosphérique et moins sportif que le seize-cents turbo, s’imposait donc. Venu s’ajouter au 3 cylindres 1.0 T-GDi de 120 ch que le modèle précédent a étrenné et dont il partage les cotes (alésage x course de 71 x 84 mm), le nouveau 4 cylindres turbo de 140 ch de la famille Kappa devient la locomotive de la gamme à essence de l’i30. Normal, dès lors, qu’il ne soit disponible qu’en niveaux 2 (Twist) avec la seule boîte robotisée à deux embrayages (7 DCT) et 3 (Sky) en boîte manuelle 6 de série ou 7 DCT pour un supplément de 1.750 €.

  • Châssis bien suspendu et rigoureux
  • La rondeur silencieuse du 1.4T à boîte DCT
  • Coréenne rompue aux styles européens
  • Garantie 5 ans, kilométrage illimité
  • Finition, équipement résolument actuel
  • Conduite précise, mais peu sensorielle
  • Formes et proportions très conventionnelles
  • Prix de plus en plus européens
  • Essence: difficile de faire moins de 8 l/100 
  • Style caméléon, éponge d'influences…

Essais liés

Dans cet article : Hyundai, Hyundai i30

Rédigé par le