Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Volkswagen Scirocco 1.4 TSI & 2.0 TSI DSG

Trente-quatre ans après le lancement du premier modèle, Volkswagen ressuscite le Scirocco. Nous avons cherché à savoir si ce petit coupé, joliment dessiné et pas avare en personnalité, avait aussi du caractère.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Techniquement, le Scirocco se présente toujours comme une espèce de «Golf Coupé». Mais il se présente également comme un vrai coupé en optant pour des portes dépourvues d'encadrement de vitres. Légèrement plus encombrant qu'une Golf (environ 5 cm plus long que les générations V et VI et respectivement 5,1 et 3,1 cm plus large), il s'aplatit par contre considérablement (6,2 cm de moins qu'une Golf V GTI). À cet environnement de base s'ajoutent quelques mécaniques intéressantes comme le 1.4 TSI à double suralimentation de 160 ch ou le 2.0 TSI de 200 ch de la Golf V GTI, qui font tous deux l'objet de cet essai.

Conduite : 1.4 TSI 156/200 - 2.0 TSI 172/200

Grâce à sa double suralimentation (compresseur et turbo), le 1.4 TSI peut franchement rivaliser avec des cylindrées supérieures. Hyper-réactif à bas régime, il grimpe de manière constante jusqu'à la zone rouge et ne demande qu'à être mené à la cravache. Plus coupleux, le 2.0 TSI offre encore plus d'élasticité et fonctionne comme une catapulte. Couplé à la boîte DSG, il fait du Scirocco un vrai jouet, à manier du bout des doigts. Chaque changement de rapport déclenche une détonation dans l'échappement dont on devient vite accro.

Sécurité : 160/200

Rien à redire sur le système de freinage, qui inspire confiance et sait être là quand il faut. En élargissant son empreinte au sol et en abaissant son centre de gravité, le Scirocco a gagné en stabilité et en efficacité par rapport à la Golf, dont il reprend le châssis. Juché sur ses grosses jantes de 17? (ou 18? en option), il colle à la route en toute circonstance et n'est pas du genre à se laisser surprendre par le premier transfert de masses venu. L'ESP monté de série joue quant à lui son rôle de gardefou... en permanence.

Confort : 160/200

Le compromis confort/tenue de route de la suspension est plutôt réussi. Grâce à la bonne implantation de l'assise et à l'amplitude de réglages disponibles, la position de conduite est idéale pour la plupart des morphologies. Comme dans la plupart des modèles du groupe, l'ergonomie est soignée.A bord du Scirocco, les passagers sont bien installés, tant à l'avant qu'à l'arrière, où les deux sièges séparés sont particulièrement confortables.

Fonctionnalité : 144/200

Le compromis confort/tenue de route de la suspension est plutôt réussi. Grâce à la bonne implantation de l'assise et à l'amplitude de réglages disponibles, la position de conduite est idéale pour la plupart des morphologies. Comme dans la plupart des modèles du groupe, l'ergonomie est soignée.A bord du Scirocco, les passagers sont bien installés, tant à l'avant qu'à l'arrière, où les deux sièges séparés sont particulièrement confortables.

Budget : 1.4 TSI 160 - 2.0 TSI 152/200

En moyenne, il faudra compter 9,6 l/100 pour le 1.4 TSI et 10,6 pour le 2.0 TSI.Menés avec un pied léger, les deux coupés s'accordent cependant à consommer sensiblement moins, environ 7,7 l/100 km.A l'inverse, l'enthousiasme du conducteur se paiera cash à la pompe... surtout avec le 2.0 TSI. Disponible dès 24.390 euros, le 1.4 TSI affiche un rapport prix/prestations assez intéressant, l'ensemble du tarif du modèle restant lui aussi relativement contenu. Et ça, c'est toujours une bonne nouvelle!

Conclusion : 1.4 TSI 780/1000 - 2.0 TSI 788/1000

Du point de vue du style, le Scirocco se démarque assez franchement, voire... avantageusement du reste de la gamme Volkswagen et de l'ensemble de la concurrence en général. Techniquement dérivé de la Golf V (donc aussi de la VI...), il n'a cependant aucun mal à faire oublier ses origines. Position de conduite parfaite, comportement dynamique terriblement efficace et mécaniques enthousiasmantes: tous les ingrédients indispensables au plaisir de conduire sont ici réunis pour le plus grand bonheur de l'amateur. Le tout à un prix qui reste raisonnable. Que demander de plus ? Un Scirocco GTI un peu plus mordant, peut-être.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur automobile 1431 du 29 octobre 2008.

Dans cet article : Volkswagen, Volkswagen Scirocco

Rédigé par le