Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

découvrir

Nouveaux modèles / Volkswagen Golf R : clap dernière ?

Elle représente la quintessence de la Golf sportive et devrait être la dernière à ne faire appel qu’à un unique moteur thermique. La Golf de huitième génération prend un bol de grand R.

Sommaire :

Ce n’est plus un secret, l’expansion du R à d’autres modèles que la Golf a marqué la mutation du sigle qui devrait se conjuguer à l’avenir en mode électrique, ou à tout le moins en hybride. Avec la Golf de huitième génération badgée R, Volkswagen présente ce qui sera très probablement la dernière sportive 100 % thermique de la marque. Au programme, plus de puissance et plus de fun avec un mode drift inédit pour la voiture du peuple !

Plus fort, plus cher

On prend les mêmes et on recommence. Volkswagen conserve le 4 cylindres 2.0 turbo de la génération précédente mais en remet une couche avec désormais une vingtaine d’étalons supplémentaires pour une puissance qui culmine à 320 ch, le couple passant lui de 400 à 420 Nm. Une cavalerie transmise au sol via la traditionnelle transmission intégrale, par l’intermédiaire d’une boîte automatique à 7 rapports. Un ensemble connu mais qui se bonifie avec l’âge puisque la très sérieuse Golf se dévergonde au travers d’un inédit mode drift… comme la Focus RS avant elle.

Les performances sont au rendez-vous et le 0 à 100 km/h est expédié en 4,7 s et une vitesse de pointe qui peut atteindre les 270 km/h… sous conditions. En effet, cette Golf R n’offre le meilleur d’elle-même qu’après que vous ayez coché la case R Performance. Une option qui vous offre une vitesse de pointe débridée et deux modes de conduite spécifiques : Special et Drift. Le premier configure votre Golf R avec les réglages spécifiques ayant permis à cette nouvelle génération de battre le chrono de la précédente de 17 s sur la célèbre Nordschleife. Le second, comme son nom l’indique, prédispose la voiture à des séances de drift endiablées en privilégiant la répartition du couple sur le train arrière. Attention toutefois, ce mode n’est accessible que sur route fermée et sur demande. Il ne faudra donc pas espérer devenir le roi du rond-point du village.

Cependant, Volkswagen s’est montré moins généreux pour les freins. Si les disques présentent un diamètre convenable de 357 mm, ces derniers n’ont droit qu’à des étriers à deux pistons quand la concurrence en offre parfois le triple ! Pourtant le constructeur se dit confiant et satisfait des capacités de freinage, tant en puissance qu’en endurance pour ce qui représente le summum de la Golf sportive.

Le look de l’emploi

Une Golf, aussi sportive soit-elle, se doit de rester distinguée… la R ne déroge pas à cette règle, mais s’offre quelques petits plus avec le pack R Performance qui lui adjoint un aileron spécifique au sommet de la lunette arrière tandis que des sorties d’échappement spécifiques qui signalent une ligne complète en titane et à clapets signée Akrapovic est également proposée contre supplément. Répondent présents également, un bouclier spécifique et un diffuseur plus généreux à l’arrière alors que les jupes latérales améliorent l’assise visuelle de la voiture autant que l’aérodynamique.



Dans l’habitacle, on retrouve l’ambiance de la GTI Clubsport, les logos GTI étant remplacés par le R. En termes d’équipements, la panoplie habituelle – de série ou optionnelle – reste d’actualité et assure à cette Golf R de figurer parmi les références en termes de connectivité et de sécurité.

Plaisir avant tout

Pour assurer une agilité et une sportivité dans le comportement de sa Golf étendard, Volkswagen lui offre les services d’une transmission 4Motion nantie d’un Torque Vectoring qui peut appliquer jusqu’à 100 % du couple du train arrière sur une seule roue, pour aider la voiture à tourner… ou à drifter. Couplé au XDS (blocage de différentiel électronique sur le train avant), DCC (amortissement piloté) et contrôle de la transmission intégrale, cet ensemble devrait assurer un plaisir de conduite inédit pour une Golf, la sécurité en plus par rapport à une GTI Clubsport qui reste une simple traction avant.

Si les tarifs ne sont pas encore communiqués, les commandes devraient être ouvertes avant la fin de l'année.

 

 

 

Web Editor

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.