Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur la mobilité "verte" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Toyota RAV4

Pionnier du genre SUV compact, le RAV4 fait face à une concurrence devenue rude dans le seul segment qui progresse. Le modèle de 4e génération se présente comme un concept plus ouvert.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Même en y regardant de plus près, le nouveau RAV4 se distingue moins bien qu'avant du reste des familiales à 5 portes de Toyota. C'est que l'identité stylistique n'a jamais été aussi forte qu'au sein de la gamme actuelle. Entre la Yaris III, l'Auris II (et bientôt le break), la Verso faceliftée et le nouveau RAV4, les faciès se confondent. Et les silhouettes, presque... On comprend mieux la mutation quand Toyota nous confirme que son dernier-né est, par rapport à son prédécesseur, moins haut de 25 mm, plus large de 30 mm et plus long de 205 mm. Le fameux portillon à ouverture latérale - très «typé» jeep ou, à tout le moins, «4x4 classique » mais peu pratique et critiqué en Europe - vient d'être abandonné.

Le compromis de suspension et le calibrage de la direction électrique ont été redéfinis et, associés à de meilleures caractéristiques d'isolation (filtrage des déformations de la chaussée, insonorisation aux bruits mécaniques et de roulement), donnent au RAV4 un roulage de qualité au-dessus de la moyenne. Les liaisons au sol se montrent souples sans être molles, un choix qui sied mieux à ce type de véhicules que des réglages fermes. Ce ne sont pas des tout-terrain, mais on attend d'eux qu'ils absorbent mieux les mauvais revêtements qu'une berline conventionnelle.

La panoplie des moteurs proposés est le seul aspect qui nous aura vraiment laissés sur notre faim. Toyota se contente de reprendre des valeurs sûres, d'en diminuer les puissances, les émissions de CO2 et les consommations, en oubliant que la concurrence table davantage sur de plus petites cylindrées (1.6) au rendement affûté, mais qui passent mieux fiscalement ! Sans doute, la constitution d'une large gamme hybride à essence prend trop d'énergie au n°1 mondial; ce qui l'amène à postposer la mise en chantier de nouveaux petits moteurs conventionnels. Ce manque devient gênant pour des modèles qui, comme le RAV4, n'ont pas de version hybride !

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1545 du 20 mars 2013.

Dans cet article : Toyota, Toyota RAV4

Rédigé par le

Les concurrentes