Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Toyota Prius : Bases solides

Outre sa base fidèle de clients, la 4e génération de Prius peut compter sur 17 années d’expérience d’hybridation. Mais aussi sur une nouvelle plateforme modulaire. Une triple base solide?

  • Avis Rédaction 14.79/20

Sommaire :

L’hybride, c’est une affaire qui roule pour Toyota. Depuis le lancement de la première génération de Prius, en 1997, le géant japonais en a produit plus de 8 millions, dont 3,5 millions de Prius. Même si de nombreux autres constructeurs ont emboité le pas ces dernières années, le groupe japonais reste leader incontesté de la technologie. Les modèles badgés Toyota et Lexus représentent ainsi plus de 50% de tous les véhicules hybrides présents sur le Vieux-Continent. Cela dit, en Europe, ce sont surtout les Auris et Yaris (voire prochainement le RAV4) qui réalisent le volume. La chef de file Prius perd progressivement du terrain face à ces petites sœurs plus abordables et au physique moins « profilé ». Raison pour laquelle Toyota prévoit de ne vendre que 15.000 Prius en 2016 en Europe contre 300.000 pour le Japon et les Etats-Unis (environ 150.000 chacun).

  • Agrément de conduite en hausse
  • Consommation réelle contenue
  • Liste d'équipements / finition en progrès
  • Style toujours très «polarisant»
  • Calibrage de l'ESP manquant de finesse
  • Frein «à main» peu ergonomique

Dans cet article : Toyota, Toyota Prius

Rédigé par le

Les concurrentes