Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Toyota GT-86

Enfin ça y est ! Avec la GT86, Toyota renoue avec une tradition vieille de plusieurs décennies : celle des coupés sport gratifiants à conduire. Nous avons pu prendre le volant d'un modèle de présérie.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.20/20

Sommaire :

Toyota est à la base du concept et du style de la voiture, mais ses éléments techniques les plus importants (moteur, transmission et châssis) ont été développés en collaboration avec Subaru (dont Toyota détient depuis 2008 16,5% des parts). C'est sur le circuit de Jarama, près de Madrid, où se sont disputés naguère des grands prix de formule 1, que nous avons pu prendre le volant de quelques GT86 de présérie. Le tracé actuel développe 3,85 km et présente un large choix de courbes ainsi qu'un relief légèrement vallonné.

La GT86 est bel et bien ce qu'elle prétend être : une voiture à conduire. La position de conduite assez basse s'avère idéale : les baquets procurent un très bon soutien en conduite sportive, tandis que la mécanique répond particulièrement bien aux injonctions. Quant à la puissance (200 ch), elle n'a rien de monstrueux. Au volant de la version automatique, nous avons apprécié la célérité des passages de rapports, plus que convenable pour une boîte à convertisseur de couple. Reste qu'en dépit des palettes au volant, la GT86 automatique s'est révélée un peu moins amusante à emmener sur le circuit que sa soeur à boîte manuelle, mais cette proposition devrait s'avérer très agréable dans le cadre d'une utilisation quotidienne.

La Toyota GT86 tient ses promesses : c'est une vraie voiture à conduire. Ce coupé sportif, relativement compact et léger, mû par un moteur boxer disposé à l'avant, mais entraînant les roues arrière, n'a rien d'un monstre de puissance. Il dispense en revanche du plaisir de conduire à profusion, grâce, entre autres, à son centre de gravité très bas et à sa judicieuse répartition des masses. Cette GT86 procure par ailleurs un confort de suspension très honnête, ce qui devrait rendre très plaisante son utilisation sur une route ouverte. Il nous tarde de le vérifier !

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1520 du 4 avril 2012.

Dans cet article : Toyota, Toyota GT86

Rédigé par le

Les concurrentes