Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Black Friday

Offre Black Friday : -20% sur votre abonnement annuel !

J'en profite

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Je m'abonne

Premier essai / Suzuki Swift Sport

Unique sportive de la gamme Suzuki, la Swift Sport rempile pour un tour avec la 4e génération du modèle. Quand on a tout pour plaire, pourquoi donc s'en priver ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

D'aucuns s'attendaient à voir la nouvelle Swift Sport étrenner un moteur à essence suralimenté; il n'en est rien. Elle reprend l'éprouvé M16A atmosphérique de la génération précédente; un 1600 délivrant 136 ch et 160 Nm, contre 125 ch et 148 Nm auparavant. Ce n'est pas pour nous déplaire, car si un turbocompresseur améliore le rendement et l'élasticité d'un moteur, il est jouissif de se retrouver, comme au bon vieux temps, à cravacher un 4 cylindres atmosphérique qui ne demande qu'à prendre des tours : jusqu'à 7000 tr/min avant la zone rouge ! D'autre part, il est à présent associé à une boîte manuelle à non plus 5, mais 6 rapports. Le groupe motopropulseur procure davantage de rondeur et de souplesse sans que l'on ait besoin de jouer du levier, même si la commande s'y prête volontiers et que le reste ne demande qu'à suivre.

Déjà amusante à balancer dans sa livrée classique, la Swift Sport ne demande qu'à être emmenée le couteau entre les dents. Le train avant répond fidèlement aux injonctions dictées au volant, tandis que l'essieu arrière suit la trace sans déborder. Un comportement rigoureux qui n'entache pas le confort d'amortissement et, comme auparavant, ne l'empêche pas de se montrer accueillante pour ses occupants.

Si Suzuki a renoncé à la suralimentation pour sa pétillante Swift Sport, ce n'est certainement pas pour ménager son train avant. Remarquablement stable et efficace, la Swift Sport a toutes les qualités requises pour s'équiper d'un turbocompresseur, mais les échos donnent priorité à une Swift électrique à autonomie étendue. Moins sympa, mais plus dans l'air du temps.

Dans cet article : Suzuki, Suzuki Swift

Les concurrentes