Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Suzuki S-Cross - Value for money

Rédigé par Cedric Derese le

Facelift pour le Suzuki S-Cross : le voici de retour complètement rhabillé, des phares jusqu’au boucliers. Bardé de nouveaux équipements et de technologie aussi, avec des améliorations qui ne font pas (trop) grimper les prix. Que des bonnes nouvelles !

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Bien qu'il soit annoncé comme entièrement nouveau, le Suzuki S-Cross 2022 ressemble à une version profondément retravaillée du modèle 2013. Il suffit de regarder ses dimensions, qui sont identiques au millimètre près, ce qui rend ses proportions aussi familières que jamais.

Carrosserie et dimensions

Les pare-chocs plus larges et les phares positionnés plus haut donnent au nouveau Suzuki S-Cross une apparence plus puissante, avec davantage de présence - on pourrait dire que le S-Cross est devenu un peu moins crossover et un peu plus SUV.

Et pourtant, tout cela n'est qu'une illusion d'optique, car même les vitrages ont été repris à l'identique - seules la vitre latérale arrière et la lunette arrière ont été redessinées pour faire place à un hayon de forme différente.

Review 2022 Suzuki S-Cross

>>> longueur : 4300 mm, largeur : 1785mm, hauteur : 1580 mm, poids : 1195 kg

Intérieur et coffre

Grâce à la garde au sol plus élevée et aux sièges assez hauts, il est facile de monter dans le Suzuki S-Cross, un argument qui fait toujours l'unanimité chez les amateurs de SUV. Quoi qu'il en soit, il est toujours agréable de prendre place dans ce "nouveau" S-Cross. Il y a beaucoup d'espace partout - même à l'arrière, il y a une quantité surprenante d'espace pour une voiture qui ne fait que 4,30 m de long. Seules les personnes dont le buste est long pourraient avoir des problèmes avec leur tête sur la banquette arrière, bien que cela semble être principalement dû au toit panoramique dont notre voiture était équipée.

À l'avant du nouveau Suzuki S-Cross, vous êtes assis dans des sièges souples, qui soutiennent bien le corps. Comme d'habitude avec le constructeur japonais, l'ergonomie générale laisse à désirer, avec de nombreux boutons et leviers éparpillés. Alors que le réservoir de carburant peut être déverrouillé à l'aide d'une poignée située sur le plancher, dans la vieille tradition japonaise, nous regrettons qu'il n'y ait pas de bouton physique sur la console centrale pour régler le volume audio - il y a des boutons virtuels sur l'écran tactile pour cela.

La façon désordonnée dont les données sont affichées sur le petit écran entre les compteurs est également un peu gênante. Tout comme la qualité des matériaux utilisés, qui aurait mérité une petite mise à niveau - c'est toujours du plastique granuleux et brillant qui sévit. Bien que l'ensemble soit bien assemblé et fasse une solide impression, on remarque que Suzuki a consacré moins de temps à la décoration intérieure que la plupart de ses concurrents.

Heureusement, le Suzuki S-Cross peut encore compter sur un grand coffre : 430 l sous le cache-bagages, c'est très bien pour une voiture de 4,30 m de long, et en plus, le dossier des niveaux de finition GL+ et GLX peut être réglé en deux positions, ce qui permet de gagner quelques litres si nécessaire. Bien entendu, les dossiers peuvent également être rabattus, ce qui permet d'obtenir un plancher plat et un volume de plus de 1200 l.

Review 2022 Suzuki S-Cross

>>> volume du coffre : 430 - 1230 l, empattement : 2600 mm

Spécifications et performances

Le moteur du Suzuki S-Cross est toujours le même : le 1.4 Boosterjet 48V SHVS mild hybrid, comme son nom complet l'indique. Tout un programme pour une technologie qui est déjà très répandue. Il s'agit d'un quatre cylindres de 1373 cm3 à injection directe et double calage variable des soupapes, suralimenté par un turbo (d'où le "Boosterjet") et associé à un support hybride léger en 48 V ("Small Hybrid Vehicle by Suzuki" ou "SVHS" en abrégé).

Ce dernier système se compose d'une petite batterie lithium-ion (sous le siège avant) et d'un alterno-démarreur. L'alterno-démarreur convertit d'abord l'énergie cinétique de la décélération en électricité, mais peut ensuite utiliser cette énergie pour stimuler le moteur à essence. Il soutient le moteur à combustion de la Suzuki S-Cross à très bas régime, lorsque le turbo n'est pas encore réveillé, mais ajoute également un peu de puissance (jusqu'à 10 kW/14 ch supplémentaires) lors des sprints intermédiaires plus francs.

Par rapport à la plupart des concurrents, le Suzuki S-Cross possède un atout supplémentaire : outre une garde au sol relativement généreuse (175 mm), il est disponible non seulement en traction, mais aussi en 4x4. Ce faisant, elle reste fidèle à l'esprit de la SX4 originale - alors sans S-Cross - qui se voulait une voiture polyvalente pour toutes les saisons, capable d'aller partout, même lorsqu'il pleut ou qu'il neige. Cette même polyvalence est toujours présente, grâce à la transmission intégrale AllGrip, où un embrayage central contrôlé répartit automatiquement la puissance entre les essieux avant et arrière.

Le Suzuki S-Cross vous donne également le choix entre une boîte manuelle à six vitesses et une boîte automatique à six vitesses (avec des palettes au volant). Pour être clair : il s'agit d'une vraie automatique avec convertisseur de couple, et non d'une transmission CVT comme sur l'Ignis et la Swift. A priori une bonne nouvelle pour la vigilance et le plaisir de conduire.

Review 2022 Suzuki S-Cross

>>> 4 cylindres en ligne turbo essence : 129 ch et 235 Nm, 0-100 km/h en 9,5 s, vitesse de pointe : 195 km/h, Consomation normalisée : 5,3 l/100 km (119 g CO2)

Conduite

Outre les 129 ch (à 5500 tr/min) et les 235 Nm dont il dispose dès 2000 tr/min, le Boosterjet est un moteur magnifiquement corsé dans la pratique, docile et souple, mais faisant également preuve d'un caractère enthousiaste. Au-delà des 3.500 tr/min, le bougre fait même montre d’un vrai tempérament sportif, toujours prêt à partir en chasse de la zone rouge, jusqu’à 6.000 tr/min… comme il le fait d’instinct dans la Swift Sport ! Car oui, il s’agit bien du même moteur

Sur la route, le S-Cross se comporte plutôt bien. Sagement mais surement, avec une motricité excellente dans le cas de la version deux roues motrices et un maintien de caisse plutôt réussi en virage. Pas de mauvaise surprise non plus au contact des mauvais revêtements, la suspension filtre agréablement les bosses et les trous, le châssis semble bien campé sur ses appuis et le S-Cross reste précis et facile à diriger. Avec un bémol néanmoins dans la direction, trop assistée à notre sens et trop peu communicative dans l’absolu. Un point faible qui n’interpellera sans doute qu’une toute petite partie de la clientèle, il est vrai de moins en moins sensible à ce genre de détail à propos d’un SUV.

Dans le même ordre d’idée, on regrette le côté accrocheur du levier de boîte manuelle qui, au-delà de forcer à décomposer le mouvement, contraste quelque peu avec la douceur et l’onctuosité des autres commandes. Reste à souligner l’insonorisation, très réussie au demeurant et la visibilité périphérique soignée sous tous les angles. Voire même renforcée par la présence d’une caméra de recul (de série) sur toutes les versions. Bien vu Suzuki !

 

 

Review 2022 Suzuki S-Cross

>>> Suspensions : MacPherson/barre de torsion

Prix belges du Suzuki S-Cross

On l’a dit en intro, le S-Cross nouveau nous revient tout équipé. En cela, on parle bien évidemment des aides à la conduite comme le régulateur de distance avec maintien à distance automatisé, l’avertisseur de dévoiement intempestif avec possibilité d’activer la correction, la reconnaissance des panneaux de signalisation en temps réel ou même le freinage d’urgence automatisé, toutes intégrées dans la dotation.

S’ajoutent à cela quelques équipements de confort rehaussés (principalement sur GL+ et GLX) comme la climatisation automatique bi-zone, les essuie-glaces à capteur de pluie ou les sièges avant chauffant. Ou encore le système de caméras 360° (sur GLX uniquement) qui, outre d’offrir une vision imparable sur l’environnement pour faciliter les manœuvres, permet aussi de vérifier instantanément l’alignement des roues par rapport au trottoir lors des créneaux. Une belle attention pour préserver les jolies jantes alu de 17’’ (elles aussi fournies de série) des mauvais contacts.

Revers de la médaille : tout cela se paie évidemment… Avec un prix de base annoncé à 24.699 € (version GL 2WD, BM6), le S-Cross s’affiche désormais dans la même gamme de prix que les stars du segment – comme le Peugeot 2008, le Renault Captur, le Hyundai Kona – mais il garde pour lui l’avantage de l’équipement. Surtout lorsqu’on l’envisage dans ses finitions supérieures, carrément suréquipées : GL+ (25.699 €) ou GLX (27.399 €) . Comme souvent chez Suzuki, on en a donc toujours plus pour son argent avec le S-Cross. Et cela même sans évoquer les ristournes ni la garantie de 5 ans…

Review 2022 Suzuki S-Cross

>>> Retrouvez toutes les versions et les prix du Suzuki S-Cross

Suzuki S-Cross – verdict Autogids

Sans bouleverser les codes ni véritablement faire évoluer le concept, le Suzuki S-Cross repart bien armé pour séduire parmi les petits SUV. Véhicule de rationnel plutôt que passionnel, il a pour lui un châssis sain, une mécanique agréable et sobre – notre relevé moyen de 6,8 l/100 km lors de cette première prise en main le confirme – et un habitacle spacieux, pratique et globalement bien équipé. Voilà un SUV sans chichis qui plaira comme il plaisait déjà aux automobilistes sensibles à la notion de « value for money » 

 

Dans cet article : Suzuki, Suzuki S-Cross

Essais

Nos essais

Stocks Suzuki

Voitures neuves de stock suzuki

Occasions Suzuki

Les voitures d'occasion suzuki ignis