Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Subaru Impreza 1.6i : Sûre, mais sage

Subaru revient enfin dans le segment des compactes, qu’il a abandonné un temps, avec une nouvelle Impreza. Bâtie sur une toute nouvelle plateforme, elle reste pourtant fidèle à elle-même, misant prioritairement sur la sécurité avec ses 4 roues motrices et ses aides à la conduite actives.

  • Avis Rédaction 14.65/20

Sommaire :

Subaru n’est pas le petit constructeur qu’on croit. Ses ventes annuelles dépassent désormais largement le million d’unités et chaque nouvel exercice enregistre une croissance des ventes et des résultats financiers. En 2017, Subaru a ainsi progressé de 8,1% dans le monde à 1,08 million de véhicules, certes majoritairement écoulés en Asie et en Amérique du Nord. En Europe, en revanche, la marque fait presque de la figuration: au sein d’une population de plus de 500 millions d’habitants, elle écoule péniblement 40.000 voitures par an. Qu’est-ce qui cloche donc? Simplement que la marque a été privée pendant longtemps d’une berline compacte (l’Impreza avait disparu du catalogue) ainsi que de l’arrivée, timide et tardive, d’une version Diesel. Cela dit, aujourd’hui, Subaru a peut-être une nouvelle carte à jouer avec un marché qui se détourne du Diesel au profit de l’essence, notamment chez les particuliers. Un contexte favorable, donc, pour cette nouvelle Impreza, qui ne sera disponible qu’en essence (1.6i de 114 ch), en boîte automatique et avec la traditionnelle transmission intégrale.

  • Habitabilité et fonctionnalité
  • Confort global de marche
  • Motricité, équilibre, plaisir
  • Niveau de sécurité élevé (EyeSight)
  • Rapport prix/équipement-sécurité
  • Moteur amorphe
  • Consommation vite élevée
  • Boîte Lineartronic peu réactive
  • Ergonomie perfectible (écrans, volant)
  • Habitacle austère

Dans cet article : Subaru, Subaru Impreza