Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Seat León TGI : CNG avec boîte DSG

La Seat León TGI ne se contente pas de l’image verte du CNG. La berline compacte a de la réserve avec un 1.5 l de 130 ch et trois réservoirs pour le CNG, en plus d’un petit stock d’essence.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le Concept

Seat est devenue la marque responsable des projets CNG du groupe Volkswagen. Logique donc d’y voir les solutions TGI sur plusieurs modèles comme l’Ibiza, l’Arona et la León. Et contrairement aux deux premières, la berline compacte ne se limite pas à un « petit » 1.0 l. La León TGI est mue par un 1.5 l de 130 ch, avec star&stop. En prime, le moteur bifuel peut être associé à une boîte DSG. De plus, il est également possible de choisir le break León ST avec ce même moteur TGI.

Ce qui change

Par rapport à l’ancienne philosophie, comme pour la VW Golf TGI : plus question d’avoir un grand réservoir essence. Le stock de pétrole est limité à 9 litres. À peine de quoi faire un peu plus de 120 km. La León TGI (et donc aussi la Golf TGI) doit surtout rouler au gaz. Voilà pourquoi, elle a reçu un 3e réservoir en acier pour compléter les deux autres, composites. Elle transporte ainsi jusqu’à 17,3 kg de CNG. Le groupe allemand a choisi cette voie parce que la technologie est quasi mûre pour un moteur n’ayant plus besoin d’essence pour les quelques moments où cela est encore nécessaire. Elle le fait aussi parce que le nombre de pompes CNG augmente (mais pas encore dans tous les pays) et que l’acheteur d’une CNG veut surtout rouler au CNG. Et pas uniquement pour le bien de son portefeuille. Il peut aussi le faire pour l’aspect écologique de ce carburant diffusant moins de CO2 qu’une essence, moins de NOx qu’un Diesel et pas de particules fines. Enfin, le moteur sous le capot n’est plus le 1.4 l mais un 1.5 l. Ce 4-cylindres développe 130 ch.

Comment ça roule

La León TGI démontre qu’avec un peu d’audace au niveau des motorisations, le CNG peut devenir alléchant. En effet, la León est animée par un 4-cylindres 1.5 l de 130 ch et 200 Nm. Cerise sur le gâteau, Seat propose la boîte robotisée DSG à double embrayage et 7 rapports. Nous voilà donc à la conquête d’Ávila (Espagne) avec une berline compacte qui a un tout autre caractère que ses cousines de catalogue TGI. Pas question ici de prétexter une conscience écologique pour motiver le choix du TGI. Cette motorisation est suffisamment armée pour emmener la León à travers monts et vallées sans risque d’ennui au volant. Pour preuve : les 9,9 s pour le 0 à 100 km/h (10,1 s avec la boîte manuelle). Cet arsenal sait également se montrer soyeux, notamment sur autoroute. Le WLTP est annoncé avec une consommation de 4 kg à 4,5 kg/100 km (108 g à 123 g CO2/km). Au terme de notre essai, on était à 5,5 kg/100 km. Avec les 17,3 kg de CNG dans les réservoirs, on peut donc tabler sans craindre sur 315 km à près de 400 km d’autonomie. Tout cela pour 17 euros environ.

Notre verdict

La León est une ambassadrice convaincante des possibilités du CNG et de son coût-kilomètre. Certes, il faut accepter un volume de coffre amputé de 100 l. Mais, par contre, chez Seat il n’y a plus de frustration au niveau des possibilités de finition et d’options proposées avec les TGI. Il ne reste plus qu’à convaincre les politiciens pour le rendre plus attractif et à compter sur les opérateurs pour installer des pompes partout en Europe… Sans quoi, le petit réservoir d’essence aura vite fait de refroidir les ardeurs des défenseurs du gaz naturel pour véhicule.

  • Puissance
  • Boîte DSG
  • Différents niveaux de finition
  • Réservoir essence limité (hors zones CNG)
  • Coffre un peu plus petit pour la berline
  • TGI 130 ch quasi au prix du TSI de 150 ch

Essais liés

Dans cet article : Seat, Seat Leon

Rédigé par le