Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai comparatif / Citroën C1, Fiat 500, Mitsubishi Space Star et Renault Twingo : Lilliputiennes

Avec sa bouille sympa et son architecture de propulsion à moteur arrière, la Renault Twingo troisième du nom insuffle une dose de fraîcheur dans le segment des citadines. Nous l’avons mise au contact d’un choix éclectique de trois concurrentes, histoire de mieux cerner sa plus-value.

Sommaire :

La Renault Twingo première du nom fait assurément partie, comme les Citroën 2 CV, Fiat 500 et Mini originelles, de ces petites voitures à avoir laissé une trace dans l’histoire de l’automobile. Petit monovolume urbain, compact mais néanmoins pratique, voire apte au transport familial dans une certaine mesure, le modèle a d’emblée trouvé son public et assuré à Renault de beaux volumes de vente pendant près de 15 ans. Lancée en 1993, la Twingo a en effet été maintenue en vie (avec de nombreuses remises à niveau stylistiques et techniques) jusqu’en 2007, époque douloureuse où il a fallu revoir tout le concept, nouvelles normes de sécurité, entre autres, obligent. Plus consensuelle et sans autre véritable originalité que son style, la Twingo II a connu un succès plus mitigé. Suffisamment pour que les décideurs de Renault envisagent à nouveau de revoir leur copie de A à Z, tout en prenant en compte au passage un paramètre industriel nouveau. L’accord scellé en 2010 entre le groupe Renault- Nissan et Daimler prévoyait ainsi d’emblée un partage de plateforme pour les petits modèles: la (les) Smart chez Mercedes, la Twingo chez Renault. C’est ainsi que la dernière Twingo s’accommode d’une architecture de propulsion et combine – sous une carrosserie joliment dessinée, avouons-le – un habitacle à 5 portes, un (petit) coff re et un moteur à l’arrière, le tout sans dépasser les 3,6 m en longueur. Pour le coup, on dit chapeau!

Fort d’un premier partenariat concluant dans le domaine (concrétisé en 2005 avec le lancement d’une première citadine commune), Citroën, Peugeot et Toyota se sont à nouveau repassé la bague au doigt pour une seconde génération. Complètement revues cette année, les C1, 108 et Aygo sont toujours assemblées dans une même usine en Tchéquie et partagent presque 100% de leurs organes techniques, de la coque aux trains roulants, en passant par les équipements électriques ou les ensembles moteur/ boîte… à l’exception du 1.2 PureTech, seul à pouvoir soutenir la comparaison avec le 0.9 TCe de la Twingo retenue ici, qui reste l’apanage des Citroën et Peugeot. La sochalienne ayant déjà fait l’objet d’un essai détaillé avec ce moteur dans nos pages (MA n°1582), nous avons naturellement opté cette fois pour la cousine Citroën. Si la C1 et la Twingo sont aujourd’hui totalement ouvertes à la personnalisation – un critère apparemment de plus en plus nécessaire dans la catégorie –, c’est sans doute grâce à la Fiat 500, qui a lancé la mode. Remake néorétro très réussi d’un modèle mythique comme on l’évoquait, l’italienne, (re)lancée en 2007, a ainsi considérablement rafraîchi le marché avec ses programmes de personnalisation étoffés. En dépit de sa seule carrosserie à 3 portes – 5 pour toutes les autres concurrentes reprises ici –, la Cinquecento nous semblait dès lors incontournable dans ce comparatif, munie de son bicylindre TwinAir… en version 105 ch, aucune version 85 ch n’étant malheureusement disponible chez Fiat pour cet essai. Enfin, parce qu’il faut toujours un challengeur dans un comparatif, nous avons aussi convié la Mitsubishi SpaceStar 1.2 à la fête. Pas aussi compacte que les trois autres, personnalisable uniquement par le biais de sa peinture extérieure, la petite japonaise nous a néanmoins semblé intéressante en songeant que, pour un budget similaire à celui d’une Twingo 0.9 TCe (à 500 € près), elle avait peut-être d’autres arguments à faire valoir… Voyons cela.

Rédigé par le