Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Renault Kangoo Be Bop

Le Kangoo Be Bop, c'est un des remèdes souriants anticrise de Renault, une touche de couleur et de frivolité dans un contexte gris et sombre. Y a d'la joie, chantait le poète.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Renault, de son côté, possède dans sa panoplie de camionnettes un Kangoo Express Compact, une sorte de Kangoo de poche. Mais ce véhicule n'avait pas été adapté, jusqu'à présent, au transport de passagers. Les choses viennent de changer avec l'arrivée du Kangoo Be Bop. Ce petit nouveau s'inspire du Kangoo Concept Compact, dévoilé à Francfort en 2007. Il en reprend le double toit vitré entrebâillant en verre au-dessus des occupants avant, le panneau de toit vitré en partie centrale, ainsi que la partie arrière, également en verre, qui peut coulisser vers l'avant pour permettre aux passagers arrière de rouler cheveux au vent. Cerise sur le gâteau, la lunette arrière peut disparaître totalement à l'intérieur du hayon.

Le Be Bop bénéficie des mécaniques les plus puissantes du Kangoo, à savoir le 1.5 dCi 105, avec ou sans filtre à particules, et le 1.6 à essence, aussi puissant, mais moins généreux en couple. La garde au sol a été augmentée de 20 mm pour donner au Be Bop un petit côté «aventure ». Sur la route, on est surpris par l'excellent confort, qu'il s'agisse de l'insonorisation ou du travail des suspensions. Et ce qu'il y a de bien, c'est que le confort est préservé en configuration «semi-cabrio», y compris pour les occupants des places arrière, puisque, ouverte, la partie arrière du toit fait fonction de déflecteur, ce qui évite les turbulences désagréables dans l'habitacle. Le comportement routier s'avère sain et prévisible plutôt qu'incisif. L'ESP (d'origine) avec contrôle de sous-virage et l'antipatinage qui y est associé font leur boulot avec discrétion et efficacité.

L'habitabilité est bonne à l'avant comme à l'arrière, mais l'accès aux places arrière nécessite un peu d'agilité. L'opération s'effectue soit par les portes avant, de façon classique, soit par le hayon, en passant entre les siège arrière, ce qui n'est pas toujours aisé, surtout lorsque le toit est en place. Cette possibilité d'accéder aux sièges arrière par le hayon explique du reste l'absence de cache-bagages

Avec le Be Bop, Renault investit de manière originale le segment des ludospaces compacts. Par ses aspects pratiques limités (accès difficile aux places arrière, 4 places et non 5, absence de cache-bagages), il s'adresse à une clientèle forcément limitée... Mais pour s'adonner aux joies du sightseeing tour estival, il est parfait! 

Dans cet article : Renault, Renault Kangoo Be Bop

Rédigé par le