Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai comparatif / Alfa Romeo 159 TI 1.9 JTD 150, Audi A4 2.0 TDI, BMW 318d, Ford Mondeo 2.0 TDCi, Mercedes C 200 CDI, Peugeot 407 2.0 HDi & Renault Laguna 2.0 dCi 150

L'agrément de conduite est tout à coup devenu un argument de vente majeur, partagé par tous les constructeurs présents au sein du segment D, celui des berlines compactes de taille «moyenne supérieure», que nous appelons habituellement les «familiales». Ce

Sommaire :

Le plaisir de conduite et l'agrément dynamique constituant les principaux critères de ce comparatif, nous avons attribué un coefficient 2 au chapitre du
comportement routier. Un critère déterminant, donc, et qui permet le sacre de l'Audi A4. Celle-ci se montre la plus agréable à conduire, tout en étant plus spacieuse et confortable qu'auparavant (à condition d'oublier le châssis sport), tandis que son moteur TDI a considérablement progressé en ce qui concerne le silence de fonctionnement et les vibrations. Dynamique elle aussi, la BMW 318d monte sur la deuxième marche du podium, grâce à une belle constance dans tous les classements intermédiaires et grâce à sa seconde place au chapitre, déterminant on l'a dit, du comportement routier. La Série 3 confirme ainsi qu'elle reste bien une voiture «à conduire». La Peugeot 407 est étonnante d'agilité et de facilité. Elle ravira les amateurs de
conduite dynamique par sa précision et son châssis efficace et communicatif. Le temps ne semble pas avoir de prise sur son comportement routier. Ensuite, la simple addition des points nous amène un ex æquo entre la Ford Mondeo (habitable et bien tarifée, mais plus confortable que réellement «dynamique» sur la route), la Mercedes Classe C (très régulière sur les classements intermédiaires, mais devancée aux chapitres «agrément» et - surtout - «budget») et la Renault Laguna, dont l'agrément dynamique du châssis
est bien réel, mais perturbé par une direction peu communicative et peu précise. Enfin, l'Alfa 159 ferme la marche. Certes, le pack TI influence positivement
l'agrément de conduite (déjà correct en configuration standard) sans trop pénaliser le confort, mais au regard des prix pratiqués pour cette version, la belle italienne perd de précieux points au chapitre «Budget». Bien sûr, l'habitabilité mesurée à l'arrière et le vieillissant JTDM pèsent également
dans la balance. Mais il faut relativiser: celui qui craquera pour cette magnifique italienne est loin de conclure une mauvaise affaire!

Rédigé par le