Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Peugeot 508 1.6 Hybrid 225 e-EAT8 : promesse tenue ?

Le silence du mode électrique, la performance du mode sport, la polyvalence du mode hybride et le ouaté du mode confort. La 508 hybride rechargeable nous promet le beurre, l’argent du beurre et le désespoir du pompiste. Mais qu’en est-il en réalité ?

  • Avis Rédaction 15.00/20

Sommaire :

A priori, chez Peugeot, hybridation rime davantage avec performances qu’avec économie. Ce n’est donc pas un « gros » moteur atmosphérique à cycle Atkinson qui a été accouplé à une machine électrique mais le bouillonnant 1.6 PureTech de 180 ch. Voilà qui promet ! De plus, l’implantation de la chaîne de traction et des batteries a pu être réalisée sans compromis grâce à la plateforme multi-énergies EMP2 (E_ cient Modular Platform). L’habitabilité, tout comme le volume de coffre, restent donc identiques aux versions thermiques. Si on ajoute à cela le fait que Peugeot annonce une autonomie en mode 100 % électrique de 54 km en cycle WLTP et une consommation moyenne d’essence (WLTP) allant de 1,2 à 1,7 l/100 km, on se dit qu’on tient là la 508 idéale. Oui mais… Oui mais l’hybridation a un coût, et il est loin d’être négligeable : 46.650 € minimum (finition Allure), c’est pratiquement le prix d’une PureTech 225 GT (47.100 €) nettement mieux équipée, plus légère et donc plus performante, mais aussi avantagée en matière de liaisons au sol (comportement, confort, direction). Et on ne vous parle même pas des versions Diesel plus sobres qui, à finition égale, sont jusqu’à plus de 10.000 € moins cher. Bref, ce n’est pas gagné.

  • Forte personnalité esthétique
  • Direction légère et naturelle
  • Volume du coffre préservé
  • Comportement efficace (pour une PHEV)
  • Dotation de série plutôt généreuse
  • i-Cockpit toujours aussi original
  • Tarifs élevés
  • Autonomie limitée en 100 % électrique
  • Suspension sous-amortie
  • Pédale de frein spongieuse
  • Boîte lente et parfois inconfortable
  • Perfs/conso quelconques

Dans cet article : Peugeot, Peugeot 508