Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Essais courts / Opel Astra GSe Hybrid 225 (2023) : version supérieure mais pas sportive

Rédigé par Yeelen Möller le

Opel ressuscite le label GSe, qui devrait combiner la sportivité avec un côté vert. Dans le cas de l'Astra, cela signifie une hybride rechargeable de 225 ch. Mais les ambitions sportives et vertueuses sont-elles bien compatibles ?

Sommaire :

Concept Opel Astra GSe Hybrid

Le label GSe existe chez Opel depuis les années 1970. Il a été utilisé pour la première fois sur la Commodore et plus tard sur la Monza, et signifiait alors "Grand Sport Einspritz" (ou "injection"). En 2021, Opel a éveillé notre intérêt concernant un véritable retour de la GSe avec la Manta GSe ElektroMOD, un restomod qui recevait un groupe motopropulseur électrique et était censé prouver que la passion et les batteries sont bel et bien compatibles - même chez une marque plutôt frugale comme Opel. Par conséquent, le "e" de GSe signifie désormais "électrique" au lieu de « Einspritz »

Dans le cas de l'Opel Astra GSe, les trois lettres apportent avec elles un groupe motopropulseur spécifique, bien qu'il soit connu depuis longtemps de la frange franco-allemande de Stellantis : la combinaison hybride rechargeable de 225 ch basée sur le moteur à essence 1.6 PureTech de 180 ch, qui est assisté par un moteur électrique de 110 ch incorporé dans la transmission automatique Aisin à huit rapports. Cela en fait l'Opel Astra la plus puissante que vous pouvez commander actuellement, tout en conservant des émissions de CO2 de 25 g/km sur le papier. La sportivité avec une connotation verte, vous vous souvenez ?

Mais l'Opel Astra GSe ne se résume pas à une puissance supérieure. Selon Rüsselsheim, la sous-marque se différencie (pour l'instant) de trois façons : des groupes motopropulseurs uniques, une suspension unique et un look unique. La suspension est signée Koni, qui fournit à Opel ses amortisseurs FSD (Frequency Selective Damping), qui peuvent passer du confort au sport grâce à un système d'amortissement. Le tout fonctionne avec les modes de conduite de la voiture pour déterminer quand utiliser tel ou tel réglage. La calibration de la direction a également été revue, pour une réponse plus rapide aux sollicitations du volant.

En termes de look, les choses restent plutôt sobres pour l'Opel Astra GSe. L'avant et le toit présentent des éléments noirs contrastants, qui s'harmonisent bien avec la peinture blanche des voitures d'essai. Les jantes sont aérodynamiques, également dotées d'éléments noirs et s'inspirent de la Manta GSe ElectroMOD, avec une taille de 18 pouces pour l'Astra GSe. À bord, la plus grande différence réside dans les sièges sport dédiés avec appuie-tête fixe, qui sont certifiés AGR et recouverts d’Alcantara. 

 

Opel Astra GSe Hybrid 225 interior

Conduite Opel Astra GSe Hybrid

Que signifie tout cela en pratique ? Vous voyagez avec une Opel Astra à l'allure dynamique et douce, mais on peut difficilement qualifier de sportive cette GSe Hybrid 225. Il y a d'abord la boîte de vitesses Aisin, qui est donc chargée de transmettre à la fois l'énergie thermique et électrique, et qui peut parfois s'étouffer dans le processus. La réaccélération demande un peu de patience car il faut d'abord passer les vitesses, puis le moteur à essence doit aussi se réveiller avant que vous ne décolliez vraiment.

En mode entièrement électrique, la puissance du moteur électrique est plus que suffisante pour suivre le trafic sans hésitation. De plus, avec une vitesse de pointe électrique de 135 km/h, vous pouvez vous lancer sur l'autoroute sans consommer une goutte d'essence, mais l'autonomie se réduit alors à vue d'oeil. En théorie, vous disposez d'un rayon d'action de 64 km, mais notre ordinateur de bord indiquait un peu moins de 40 km avec une batterie pleine au démarrage. Et après un essai relativement court mais rapide, nous avons également enregistré une consommation de carburant de 3,9 l/100 km.

Mais le plus grand responsable des ambitions sportives de l'Opel Astra GSe est son châssis. On sent que les amortisseurs Koni maintiennent la caisse un peu plus fermement sur la piste, mais en même temps on prend conscience de son poids important : 1,7 tonne pour la version à hayon. Une masse qui ne semble pas non plus très bien répartie, entraînant des réactions désagréables de la carrosserie lorsque l'on veut prendre des virages à un rythme plus soutenu.

Opel Astra GSe Hybrid 225

Verdict Opel Astra GSe Hybrid

Il est amusant de constater que l'Opel Astra GSe est peut-être meilleure en tant que dévoreuse d'autoroute qu'en tant que berline sportive. Elle y bénéficie d'une bonne insonorisation, d'une stabilité en ligne droite sans faille et de sièges sport qui offrent un bon soutien sans être durs.

Des qualités qui semblent ressortir encore un peu mieux avec le Sports Tourer (break), puisque l'Opel Astra GSe peut être commandée dans les deux styles de carrosserie. Dans l'ensemble, il s'agit donc d'une version premium plutôt que d'une version sportive, ce qui se reflète également dans le prix de départ élevé. Oups…

 

Dans cet article : Opel, Opel Astra

Twitter: @yeelenm / Instagram: @yeelenm

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?
Posez-les sur notre AutoForum

Vers AutoForum

Essais

Nos essais

Stocks Opel

Voitures neuves de stock opel astra

Occasions Opel

Les voitures d'occasion opel astra