Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Mini Paceman JCW

Bien que la plupart des éléments qui la constituent soient de vieilles connaissances, la Mini Paceman John Cooper Works s'avère être une combinaison particulièrement homogène.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

La Mini Paceman John Cooper Works s'avère être une combinaison particulièrement homogène. Sa puissance a été portée à 218 ch, tandis que son couple culmine à 280 Nm, et même 300 pendant un court moment (overboost). Bien que cette Mini Paceman JCW ne soit pas précisément un poids plume (1.475 kg à vide pour seulement 4,10 m de long), sa mécanique pleine de santé lui assure des performances brillantes : le 0 à 100 km/h est abattu en 6,9 s et le kilomètre départ arrêté en 27,4 s (chiffres constructeur). Et lorsque l'on appuie sur le bouton Sport au tableau de bord, les exercices dont il vient d'être question sont un vrai plaisir : le conducteur a droit non seulement à une sonorité mécanique sympathique, mais également à toute une gamme de ronflements et de grognements lorsqu'il lève le pied de l'accélérateur.

La transmission ALL-4 se démarque de la plupart des systèmes proposés par la concurrence en ce qu'elle permet de faire passer tout le couple à l'un des deux essieux, alors qu'avec un coupleur Haldex, qui équipe nombre de voitures à moteur transversal et traction intégrale, la proportion de couple envoyée aux roues arrière ne dépasse jamais 50%. Sur la route, la formule procure un comportement étonnamment équilibré. Le constructeur a naturellement opté pour des réglages qui rendent la voiture sous-vireuse à la limite, mais le phénomène se manifeste bien plus tardivement qu'au volant des Mini «traction». De plus, la voiture se révèle beaucoup plus neutre lorsque l'on réaccélère trop tôt en sortie de virage.

La Mini Paceman John Cooper Works n'a pas le côté sauvage et «brut» de la Mini Hatch JCW, mais, grâce à sa transmission intégrale intelligente et à ses suspensions revues, elle propose un autre plaisir de conduire, frappé du sceau de l'homogénéité. Reste qu'elle fait payer très cher ses charmes : à titre de comparaison et pour rester dans la famille, une BMW 135i de 320 ch ne coûte que 2.000 euros de plus...

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1545 du 20 mars 2013.

Dans cet article : MINI, MINI Paceman

Essais

Nos essais

Les concurrentes

Stocks MINI

Voitures neuves de stock mini

Occasions MINI

Les voitures d'occasion mini paceman