Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Mini Cooper et Cooper S

Sous des dehors qui semblent avoir évolué «a minima», la nouvelle Mini innove «a maxima» pour se profiler comme la plus évoluée de son segment. Et surtout pour corriger les principaux défauts de la génération précédente.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Par rapport à la Mini Hatch que nous connaissions jusqu'ici, cette nouvelle mouture voit sa longueur augmentée de 98 mm, sa largeur de 44 mm, mais sa hauteur reste quasi stable à + 7 mm. En revanche, l'empattement croît de près de 3 cm au profit de la stabilité, de l'habitabilité et du coffre (contenance en hausse de 51 l, à 211 l désormais). Ses voies avant et arrière progressent de respectivement 42 et 34 mm, mais les roues sont toujours placées aux quatre coins de la carrosserie. Du coup, les proportions globales sont restées quasi semblables, ce qui pourrait faire penser à un simple restylage alors que le modèle est quasi entièrement nouveau. Mais les progrès les plus notables en matière de confort sont à mettre à l'actif des suspensions revues et corrigées dans les réglages et leurs détails visant à mieux filtrer les hautes fréquences et les bruits de roulement.

La Mini Cooper S 2014 n'est plus victime du syndrome du bout de bois, tressautant à chaque imperfection du bitume, mettant à mal les vertèbres des occupants, un peu à cause d'eux, il faut le dire, eux qui choisissaient souvent, pour des questions esthétiques, les plus grandes jantes possible, oubliant que c'était alors au détriment du confort. Non, désormais, la Mini paraît bien plus aboutie sur ce point, nettement plus conciliante au quotidien, sans rien perdre de son côté «karting», vif et agile, sans roulis excessif qui fait le charme du modèle. Bref, les ingénieurs munichois ont réussi ici une belle synthèse, qui peut encore être sublimée par l'amortissement adaptatif optionnel.

Avec ses trains roulants revus, ses tout nouveaux moteurs, son ergonomie, ses aspects pratiques, son habitabilité et son confort de suspension largement améliorés, la nouvelle Mini corrige à peu près tous les défauts de la génération précédente. Dommage que toutes ces évolutions profondes passent un peu inaperçues par la faute d'un style qui, pour certains, n'évolue pas, ou passe pour un simple restylage pour d'autres. Mais quand on est prisonnier des canons esthétiques d'une icône, difficile de s'en libérer. Et si c'était un moindre mal ?

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1570 du 5 mars 2014.

Dans cet article : MINI, MINI Mini

Essais

Nos essais

Les concurrentes

Stocks MINI

Voitures neuves de stock mini mini

Occasions MINI

Les voitures d'occasion mini mini

Avis

Derniers avis des propriétaires