Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV Days 2019 le 11 & 12 mai 2019

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Lexus LC 500h : le supersport version hybride

Avec le LC 500h, Lexus passe à l'offensive dans la catégorie des coupés hauts de gamme. Les volumes n'y sont pas très importants, mais le retour (sur investissement ou en matière d'image) n'y est pas à sous-estimer. C'est en tout cas l'avis du grand patron, Akio Toyoda…

  • Avis Rédaction 15.80/20

Sommaire :

L’histoire montre qu’il est difficile pour une marque japonaise de percer dans les segments les plus élevés de l'automobile de luxe, du moins en Europe. Si cela peut encore se faire, à des degrés variables, sur d'autres continents, chez nous, les «trois grands» constructeurs allemands gardent la haute main en la matière: il ne laissent guère que des miettes à quelques productions «exotiques», généralement encore plus onéreuses que les leurs. Outre que les véhicules concernés engendrent d'ordinaire des marges importantes, être présent dans ces segments présente l'avantage que le succès qu'ils rencontrent ruisselle sur le reste de la gamme. En d'autres termes, ces voitures sont censées booster l'image d'un constructeur!

Lexus a donc décidé de croiser le fer avec Audi, BMW et Mercedes. Et sur plusieurs marchés importants, cela fonctionne plutôt bien. Mais venir à bout de la forteresse Europe est une autre paire de manches. Cela s'explique non seulement par la puissance sur le Vieux Continent des trois marques en question, mais aussi par les choix différents que la plupart des Japonais font, ou du moins la plupart d'entre eux (et pas seulement Lexus…), que ce soit en matière de style ou de technique. Le nouveau grand coupé Lexus ne fait pas exception à la règle. En raison de son look et des techniques qu'il adopte, il restera relativement marginal sur notre continent. Mais pourquoi ne pas saisir l'occasion de rouler «différent»?

  • Rapport perfs/consomation très intéressant
  • Arsenal de sécurité complet
  • Comportement sûr et plaisant
  • Equipement de série fourni
  • Ligne remarquable
  • N'est qu'une 2+2 (espace, accès à l'arrière)
  • Faible contenance du coffre
  • Fonctionnement du pavé tactile pas idéal
  • Visibilité périphérique
  • Mode confort trop peu marqué

Dans cet article : Lexus, Lexus LC

Rédigé par le