Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Lexus LS 500h AWD : luxe à la japonaise

Rivale des Audi A8, BMW Série 7 et Mercedes Classe S, la grande Lexus LS revient dans une 5e génération qui mise sans surprise sur une hybridation améliorée et sur un équipement pléthorique pour séduire la plus exigeante des clientèles.

  • Avis Rédaction 15.00/20

Sommaire :

Si d’aucuns considèrent que Lexus est un petit Poucet en Europe, il faut bien avouer que la marque s’impose de plus en plus sans jouer les fanfarons. Bien entendu, il n’est pas question de rivaliser par les ventes avec le trio germanique; cependant, 2017 a été la quatrième année consécutive de croissance pour la marque de luxe de Toyota sur le Vieux Continent (+72% sur 4 exercices). L’an dernier, Lexus Europe a écoulé plus de 74.000 véhicules – soit près du double d’une marque comme Subaru – et il ambitionne de porter ce volume à 100.000 d’ici à 2020. Joli défi, même si l’on remarque que, paradoxalement, la croissance est tirée par les plus petits modèles de la gamme, comme la vieillissante CT (qui vient de recevoir un énième restylage) et le SUV de milieu de gamme, le NX. Il y a dès lors gros à parier que la croissance future de Lexus dépendra étroitement du succès du SUV compact UX présenté au dernier salon de Genève et qui est en réalité le frère de sang du Toyota C-HR – lequel se vend comme des petits pains. En attendant ce déploiement, Lexus renouvelle la berline phare de sa gamme, la LS, rivale désignée des Audi A8, BMW Série 7 et Mercedes Classe S depuis 1989. Et, comme toujours, le Japonais a cherché à se différencier, notamment par le biais d’une offre exclusivement hybride non rechargeable censée apporter son lot d’améliorations par rapport à l’ancienne LS 600h.

  • Equipement de série pléthorique
  • Contenu technologique
  • Offre hybride
  • Confort des sièges unique
  • Style décalé, fiabilité prouvée
  • Confort à l'arrière somptueux (President)
  • Moteur thermique bruyant en charge
  • A-coups nombreux dans la transmission
  • Suspension trépidante
  • Modularité du coffre
  • Détails de finition

Dans cet article : Lexus, Lexus LS

Rédigé par le