Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Kia Niro EV (2022) - rénovation en profondeur

Rédigé par Hans Dierckx le

Kia a donné un nouveau look au Niro, même si techniquement, peu de choses ont changé. Le Moniteur Automobile a testé la version EV (électrique).

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

La première génération du Kia Niro, lancée en 2016, se déclinait en 3 variantes : hybride autorechargeable, hybride rechargeable (PHEV) et électrique. Ces trois modèles ont subi une refonte majeure et reposent sur une plateforme actualisée. Toutefois, peu de choses ont changé en termes de motorisations et de spécifications pour ce crossover.

Carrosserie et dimensions

Le nouveau Kia Niro a l'air beaucoup plus moderne que son prédécesseur, qui s'est rapidement démodé. Notez par exemple le pilier C, qui est non seulement disponible dans une couleur contrastée (200 € pour le noir, 400 € pour le gris), mais derrière lequel se trouve également un conduit d'air qui améliore l'aérodynamisme. De profil, les blocs de feux arrière s'étirent de manière exubérante sur les flancs.

Comme sur de nombreuses voitures contemporaines, les phares du nouveau Kia Niro sont séparés, avec des LED alignées avec la calandre supérieure, et des blocs plus grands en dessous complétés par une signature LED complexe. Au seuil des portes, des accentuations maintiennent l'équilibre visuel entre la tôle et les fenêtres.

Avec ses 4,42 m de long, le Kia Niro se compare avantageusement aux crossovers populaires de taille moyenne comme le Toyota C-HR et le Nissan Qashqai.

review Kia Niro EV (2022)

>> Longueur : 4420 mm - Largeur : 1825 mm - Hauteur : 1560 mm

Intérieur et coffre

À l'intérieur du nouveau Niro, on s’y sent à l'aise. Comme d'habitude avec Kia, l'ergonomie est claire, avec un bon équilibre entre l'écran tactile et les boutons physiques. La finition est cependant juste en dessous du niveau auquel nous sommes habitués de la part des Coréens. Certains boutons semblent délicats, le revêtement de la console centrale est très rugueux et les portes ont un plastique dur désagréable.

Il s'agit toutefois d'un plastique sans composés organiques volatils (COV). Le plafond du Kia Niro est tapissé d'un matériau constitué en partie de vieux papiers peints, tandis que le revêtement du coffre est fait de fibres recyclées.

Le coffre du Kia Niro EV reste utilisable tout en étant plus petit que celui des versions hybrides. Les sièges arrière conviennent aux adultes ; il y a juste assez d'espace pour les jambes et vous pouvez pousser vos pieds sous les sièges avant, ce qui n'est pas toujours le cas dans les voitures électrifiées. Fait marquant : les emplacements USB pour les passagers arrière se trouvent sur le côté des dossiers de ces sièges avant.

review Kia Niro EV (2022)

Spécifications et performances

Cette génération du Kia Niro est basée sur l'architecture K3, une évolution de celle de la Ceed. Il s'agit déjà d'une sous-structure assez multifonctionnelle, car tout comme le Niro précédent, trois types de groupes motopropulseurs sont disponibles : un hybride normal (HEV), un hybride rechargeable (PHEV) et un entièrement électrique (BEV).

La version EV du nouveau Kia Niro dispose d'une batterie de 64,8 kWh, ce qui lui confère une autonomie de 460 km. Le moteur électrique de 150 kW lui permet de passer de 0 à 100 km/h en 7,8 secondes.

review Kia Niro EV (2022)

Autonomie et options de recharge

Une autonomie de 460 km signifie qu'en pratique, vous pouvez compter sur 350 à 400 km en moyenne. Le chargeur interne a une capacité de 11,2 kW en courant alternatif. En courant continu, vous pouvez charger jusqu'à 80 kW. Ce n'est pas impressionnant, mais les Coréens promettent une courbe de charge constante, par exemple en portant la batterie à température pendant la conduite, afin qu'elle puisse être rechargée plus facilement.

review Kia Niro EV (2022)

Conduite

La tenue de route est dans la lignée de la génération précédente, tout a été peaufiné, mais pas fondamentalement changé. Il fait du Niro un moyen de transport capable de progresser avec insouciance, sans trop d'efforts.

La position centrale basse de la batterie et la suspension arrière indépendante rendent le SUV efficace dans les virages. Malgré quelques modifications dans la direction, le réglage n'est pas adapté aux conducteurs sportifs. Ils ne pourront en retirer un réel plaisir de conduite.

review Kia Niro EV (2022)

Prix belges du Kia Niro

La version de base du Kia Niro, appelée Pure, coûte 43.990 €. Pour ce prix, vous obtenez, entre autres, un régulateur de vitesse, le Bluetooth, des capteurs de stationnement arrière, des jantes en aluminium de 16 pouces, un airbag central et une clé mains libres.

Le niveau Pulse coûte 3500 euros de plus et comprend un système de navigation avec un écran plus grand (10,2 pouces au lieu de 8 pouces), un dossier arrière réglable, le chauffage des sièges et du volant, un pilote semi-automatique et des sièges à moitié recouverts de cuir artificiel. Ce n'est qu'à partir du niveau de finition le plus élevé, ou Pace, que le Kia Niro reçoit également le compteur numérique, ainsi que des sièges électriques, entièrement recouverts de cuir artificiel.

Pas vraiment d’options à la carte. Seul un toit ouvrant est disponible, ainsi que deux packs comprenant un affichage tête haute, une stéréo Harman Kardon et une fonction de stationnement à distance. La couleur métallisée coûte 700 €, et pour le pilier arrière en peinture contrastée, Kia demande 200 € supplémentaires.

>>> Retrouvez tous les prix belges du Kia Niro

Kia Niro – verdict du Moniteur Automobile

Le nouveau Kia Niro a une allure beaucoup plus lumineuse, mais il reste une voiture rationnelle. Son plus grand atout est le rapport prix vs autonomie électrique. Il est dommage que les possibilités de recharge rapide soient limitées et ne puissent être comparées à celles de l'EV6. Sinon, c'est un crossover électrique raffiné qui remplira sa fonction sans trop déranger.

 

Dans cet article : KIA, KIA Niro

Journaliste AutoGids/AutoWereld

Essais

Nos essais

Stocks KIA

Voitures neuves de stock kia

Occasions KIA

Les voitures d'occasion kia