Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Kia Venga

Le constructeur coréen nous présente une nouvelle venue. Elle s'appelle Venga et a pour ambition de venir taquiner les reines de la catégorie des monospaces compacts. Saura-t-elle nous surprendre ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Conçue et dessinée en Allemagne, assemblée en République tchèque, la Kia Venga, avec son nom à consonance hispanique, est sans doute la plus européenne - avec la Cee'd - des coréennes. Grosse nouveauté: tous les groupes motopropulseurs à boîte manuelle reçoivent l'ISG (Idle Stop & Go), plus communément appelé Stop&Start, jusqu'ici réservé aux blocs à essence. Le système fonctionne bien, mais engendre de légères vibrations lors de la phase d'arrêt du moteur.

Établie sur une plate-forme commune à la Soul, la Venga procure un «toucher de route » similaire, à savoir plutôt ferme avec un bon maintien de caisse, mais qui reste néanmoins globalement confortable. Même réglé au plus bas, le siège du conducteur est cependant implanté trop haut, dans un habitacle où les matériaux sont en plastiques durs, certes, mais correctement assemblés et d'une excellente qualité perçue. La modularité est simpliste, mais efficace. Le dossier de banquette est inclinable et peut être complètement rabattu sur l'assise pour offrir un espace de chargement long de plus de 1,5 m et d'une capacité totale de 1.253 l.

Absent du segment des monospaces compacts jusqu'ici, Kia comble son retard avec la Venga. Une concurrente directe des Citroën C3 Picasso, Nissan Note, Opel Meriva et autres Renault Grand Modus. Elle met toutes les chances de son côté en recevant d'office 6 airbags et un contrôle de stabilité sur toutes les versions. A côté de cela, on reprochera à la Venga de s'afficher à un tarif plutôt élitiste, à tempérer par un équipement de série assez fourni. Un petit effort supplémentaire quant aux émissions de CO2 (117 g/km pour le 1.4 CRDi, soit 2 g de trop pour avoir droit à la prime fédérale) permettrait à la Venga de booster ses ventes, sur le marché belge du moins. Rien d'insurmontable...

Dans cet article : KIA, KIA Venga