Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Jeep Compass

Le Compass adopte les traits séduisants du dernier Grand Cherokee ainsi qu'un Diesel qui - surprise! - ne provient pas de chez Fiat, mais toujours de chez Mercedes.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

La face avant du Compass a été entièrement refondue. Capot, ailes, optiques, calandre et bouclier sont autant d'éléments redessinés pour tenter de tisser une filiation avec le dernier Grand Cherokee. Et le résultat est à la hauteur : le Compass ne manque aujourd'hui plus d'allure. L'habitacle a aussi fait l'objet de soins particuliers et affiche aujourd'hui une qualité perçue en nette hausse grâce à de nouveaux panneaux de contre-portes, un nouvel accoudoir central, un volant multifonction, des habillages inédits et, surtout, des matériaux plus cossus (plus résistants et moussés par endroits).

Bien que plus démonstratif esthétiquement, le Compass s'est paradoxalement adouci du point de vue technique. La transmission intégrale, qui faisait partie de la dotation de série auparavant, est désormais l'apanage des versions haut de gamme. Abandonné pour des raisons de dépollution, le 2 litres CRD Volkswagen cède sa place à un autre 4 cylindres qui cube 2,2 litres d'origine Mercedes. Au volant du Compass, l'arrivée du nouveau Diesel change la vie. Plus souple à très bas régime, où il reprend sans cogner, ce moteur s'avère aussi nettement plus discret. Voilà une association de bienfaiteurs qui s'apprécie au quotidien, en particulier sur les trajets autoroutiers, où il ne faut plus élever la voix pour tenir une conversation. Légèrement revus, les réglages des suspensions procurent par ailleurs un comportement un peu plus précis ainsi qu'un confort (capacité d'absorption) tout à fait convenable.

Désormais plus conforme aux canons stylistiques de la maison, le Compass enrichit aussi son contenu. Plus polyvalent grâce à un équipement embarqué plus à la page (multimédia, sécurité), il progresse aussi sensiblement en agrément grâce à son nouveau moteur Diesel aussi sobre que malléable. Espérons que cela lui suffira pour reprendre - un peu - le dessus sur ses rivaux coréens.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1497 du 11 mai 2011.

Dans cet article : Jeep, Jeep Compass

Rédigé par le

Les concurrentes