Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Infiniti Q60 2.0t : décalée

A première vue, le (vrai) coupé d’Infiniti a tout pour séduire l’esthète: une ligne élégante et racée, un moteur 2 litres turbo aux origines nobles, voire une originalité technique le rendant carrément unique. Assez pour faire trembler les valeurs établies?

  • Avis Rédaction 13.83/20

Sommaire :

Ces derniers temps, le mot «coupé» a été mis à toutes les sauces, désignant tantôt une berline compacte 2 volumes à 3 portes, tantôt une 4 portes à la ligne de toit fuyante, voire un SUV qui, d’un trait de crayon oblique, aurait sacrifié son volume utile sur l’autel de la mode. Un coupé, pourtant, ne devrait être rien d’autre qu’une 2 portes à 3 volumes avec un capot assez long, une ligne de toit basse, un moteur qui en veut et idéalement, des roues arrière motrices. Autant d’ingrédients que l’on retrouve avec un plaisir d’autant plus grand chez l’Infiniti Q60 qu’elle ne cherche pas à singer ses (intouchables?) rivales allemandes de chez Audi (A5), BMW (Série 4) et Mercedes (C Coupé), leur opposant une personnalité propre. Bon, évidemment, elle ne se décline pas en une foultitude de versions, pas plus qu’elle n’est (pour l’heure?) disponible avec un moteur Diesel. En revanche, la 2.0t qui nous occupe ici a tout pour séduire le public européen et, tant qu’à faire, belge.

  • Un vrai coupé avec une vraie personnalité
  • Rapport prix/équipement
  • Agrément du moteur
  • Train avant précis, comportement rassurant
  • Dotation sécuritaire intéressante
  • ESP intrusif et mal paramétré
  • Direction «by wire» trop nerveuse
  • Boîte aut. trop peu dynamique (mode Sport)
  • Ceintures de sécurité AV trop éloignées
  • Ergonomie trop compliquée

Dans cet article : Infiniti, Infiniti Q60 Coupé

Rédigé par le