Notice: Undefined offset: 1 in /var/storage/vwww/v6.moniteurautomobile.be/www/url.php on line 191 Essai Opel Astra 1.4 Turbo CVT : tout pour la conso - Moniteur Automobile

Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Opel Astra 1.4 Turbo CVT : tout pour la conso

Si vous voulez un moteur à essence avec boîte automatique dans l'Opel Astra rajeunie, vous vous retrouverez obligatoirement avec un 1.4 Turbo... en combinaison avec une CVT. Un tandem un peu bizarre, à vrai dire.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

La cinquième génération de l'Opel Astra a fait l'objet d'une mise à jour pour 2020, qui lui a donné un nouveau look, mais surtout l'a remise au goût du jour sur le plan technologique. Elle a reçu des instruments (partiellement) numériques et une nouvelle interface pour son système de navigation connecté. En outre, un chargeur à induction pour smartphone a été introduit, ainsi qu'un nouveau système audio Bose, et la caméra qui contrôle la fonction de freinage d'urgence automatique reconnaît désormais également les piétons.

À l'intérieur, malgré toutes ces modifications, la voiture compacte de milieu de gamme d'Opel reste sobre et classique - "ennuyeuse" selon certains, "apaisante" selon d'autres. Son intérieur offre encore beaucoup d'espace pour quatre et, si nécessaire, cinq occupants, les sièges avant offrant un soutien exceptionnel (et même une fonction de massage si vous le souhaitez). Le coffre conserve son volume de 370 litres - une valeur normale pour ce segment.

Sous le capot de la voiture compacte de Rüsselsheim, on est passé à trois cylindres depuis le lifting. Sur les diesels, un 1.5 turbo assure le service (avec 105 ou 122 ch), du côté de l'essence, on trouve un petit 1.2 turbo, bon pour 110, 130 ou 145 ch. Toutefois, ces trois variantes sont toujours reliées à une boîte de vitesses manuelle à six rapports ; si vous ne voulez pas changer de vitesse vous-même, vous ne pouvez utiliser qu'un 1.4, également à trois cylindres et 145 ch, mais exclusivement relié à une CVT. Au fait, tous les moteurs sont toujours des moteurs Opel, et non des moteurs PSA.

Test Opel Astra 1.4 Turbo CVT - AutoGids.be

Comportement au volant

Une transmission à variation continue reçoit souvent un vent de critiques pour son "effet moulin à café" : sous charge, ce type de boîte automatique force en permanence le moteur à monter en régime. En combinaison avec de petits moteurs à essence peu puissants, cela peut certainement poser un problème, mais ce n'est pas le cas ici : comme le 1.4 turbo dispose de son couple maximal (236 Nm) à partir de 1 500 tr/min, vous pouvez facilement suivre le trafic sans que le trois cylindres ne doive jamais dépasser 3 500 tr/min.

Cette fois, le problème se situe à l'autre bout du compte-tours. Dans sa chasse aux grammes de CO2, la gestion électronique choisit toujours des régimes extrêmement bas à la vitesse de croisière. La courroie de la CVT est constamment en équilibre sur les extrémités de la poulie, de sorte que le moteur tourne à peine plus que la vitesse de ralenti à 70 km/h ou moins. Il va sans dire que lorsque vous demandez soudainement de la puissance, les chocs dans la chaîne cinématique sont inévitables.

Ces faibles vitesses de rotation donnent également l'impression d'étouffer complètement le trois cylindres - on l'entend et on le ressent à travers toutes sortes de vibrations, jusqu'à la colonne de direction. Bref, une expérience très peu naturelle qui nous a vite fait rêver d'un mode Sport. Mais malheureusement : il n'y en a pas. Vous pouvez incliner le levier en mode manuel, dans lequel la gestion simule des rapports classiques, mais cela ne vous mène pas très loin non plus : le levier peut être actionné dans la "mauvaise" direction, et il manque des palettes de changement de vitesse au volant.

La question clé est bien sûr de savoir si tous ces sacrifices sont payants, et si la soif de cette Astra est aussi faible que son régime. Après une semaine de tests, nous avons obtenu une consommation de 6,2 l/100 km : un beau résultat, mais encore un peu décevant après que l'ordinateur de bord nous ait donné un demi-litre de moins tout le temps.

Tout aussi abstraite que ce groupe motopropulseur, l'Astra sort de sa manche un excellent compromis entre dynamisme et confort, grâce à un train avant précis, un volant agréable et une bonne absorption des chocs. En termes de jantes, notre préférence va à la monte la plus petite car les pneus de 17 pouces en 225/45 de la voiture d'essai affectent le filtrage.

Test Opel Astra 1.4 Turbo CVT - AutoGids.be

Verdict

Elle ne déplace pas les balises, mais l'Opel Astra reste un excellent choix dans ce segment. Dans cette version 1.4 Turbo avec CVT, elle combine de solides performances avec une consommation de carburant attrayante, mais cela se fait au détriment du confort entâché par les régimes beaucoup trop bas. Peut-être que la combinaison de ce type de transmission ne correspond pas si bien à l'architecture particulière d'un moteur à trois cylindres...

Dans cet article : Opel, Opel Astra

Secrétaire de Rédaction Autogids