Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Huyndai ix35

Avec l'ix35, Hyundai se donne les moyens de capitaliser sur l'important vivier de clients rassemblé par l'intelligent Tucson, mais aussi de rallier de nouveaux adeptes grâce à une ligne plus agressive.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Premier modèle d'une grande offensive «produits», l'ix35 vient remplacer le Tucson. Il a abandonné la ligne sage et rangée du Tucson pour revêtir une robe bien plus agressive. Plus râblé et racé, l'ix35 est aussi plus encombrant que celui qu'il remplace. La longueur a gagné près de 9 cm (seulement 1 cm pour l'empattement), un progrès qui, bonne nouvelle, profite à l'habitabilité aux places arrière, mais aussi au coffre qui, justement, constituait l'un des talons d'Achille du Tucson (+20 l, soit désormais 591 l). Les utilisateurs regretteront par contre que les ingénieurs aient renoncé à conserver la pratique lunette arrière ouvrante...

Hyundai ne ment pas sur la marchandise : le choix d'une ligne plus racée s'est aussi accompagné de travaux sur la partie châssis (nouveaux trains multibras notamment) afin d'accroître les capacités routières. Au volant, les efforts portent leurs fruits. L'ix35 se montre sensiblement plus incisif que son prédécesseur : le train avant offre plus de mordant et les réglages plus fermes des combinés ressorts/amortisseurs procurent un meilleur maintien de caisse, donc une meilleure précision générale. Tout aurait été parfait si seulement la direction - dont l'assistance est désormais électrique - avait été mieux centrée. Son manque de précision autour du point milieu impose régulièrement d'affiner la trajectoire sur un trajet autoroutier, à plus forte raison lorsqu'un petit vent de travers sévit.

Notre courte prise en main nous aura aussi permis de mesurer des progrès remarquables en matière de moteurs. En particulier, le 2 litres Diesel de 136 ch s'est avéré étonnamment homogène, tout en garantissant un bel agrément d'utilisation. On a hâte de pouvoir goûter au prometteur 1.7 CRDi. D'ici là, l'ix35 ne devrait pas rencontrer de difficultés à séduire les amateurs de softroaders compacts, notamment grâce à un rapport prix/prestations/équipement toujours intéressant.

Dans cet article : Hyundai, Hyundai ix35

Rédigé par le