Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Hyundai ix35 FCEV : Technologie d'avenir

Si Hyundai a officiellement devancé Toyota, l’ix35 FCEV s’est tout de même fait brûler la politesse par la Mirai dans nos pages. L’équilibre est maintenant rétabli: voici le résumé de notre «aventure» au volant de la première voiture carburant à l’hydrogène produite et commercialisée en série.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 13.17/20

Sommaire :

Proposer l’essai détaillé d’un modèle en production depuis plus de 3 ans n’est pas plus courant que la technologie utilisée sous le capot de cette «watture» à hydrogène. Considérons plutôt le laps de temps écoulé entre le 23 février 2013, début officiel de la production de l’ix35 FCEV, et de ce fait première voiture à hydrogène commercialisée en série, et notre rapport circonstancié comme une attente nécessaire, ponctuée en Belgique par l’arrivée du modèle au catalogue de l’importateur en juin 2015 et l’inauguration de la première station délivrant de l’hydrogène gazeux le 22 avril dernier, construite et «gérée» par Air Liquide sur un terrain appartenant à Toyota avec l’appui de fonds européens. Celle-ci nous aura valu une nouvelle poignée de cheveux blancs à la suite d’ennuis techniques et d’une communication assez hasardeuse de la part des responsables. Si ce préambule ne concerne pas l’ix35 FCEV, il a rappelle qu’un early adopter doit généralement essuyer quelques revers…

  • Agrément mécanique
  • Rapidité des «recharges»
  • Autonomie réelle confortable
  • Ne rejette que de la vapeur d'eau
  • FCEV 5 places
  • Distribution d'hydrogène balbutiante
  • Prix au kilomètre
  • Poids élevé
  • Look intérieur et extérieur daté
  • Lacunes d'équipement

Dans cet article : Hyundai, Hyundai ix35

Rédigé par le