Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur la mobilité "verte" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai comparatif / Hyundai ix35 1.7 CRDi & Mitsubishi ASX 1.8 DI-D 115 : Illusions d'optique

Ils ressemblent à des SUV, mais ils n'en sont pas. Pourtant, dans le segment, ce sont les variantes 4x2 qui se vendent le mieux, question de prix et d'émissions de CO2. Qu'importe l'ivresse, pourvu qu'on ait le flacon...

Sommaire :

Nous vivons décidément dans une société où le «paraître» prend de plus en plus d’importance, tandis que les préoccupations environnementales s’érigent en véritables religions. Une situation complexe que les constructeurs automobiles ont parfaitement comprise, quitte parfois à proposer des produits dont la conception est pour le moins contradictoire. Car développer des variantes à 2 roues motrices d’engins qui, au départ, sont prévus pour en avoir 4 a de quoi faire sourire, surtout en cette saison: quoi de plus ridicule qu’un «4x4» dont les seules roues avant s’affolent au bas d’une côte enneigée, le réduisant à du sur-place! Ridicule aussi, cette justification politiquement correcte de la diminution des émissions de CO2 que permet une transmission simplifiée à 2 roues motrices seulement (par gain de masse et diminution des pertes par friction), car après tout, cela revient à traiter le problème à l’envers: essayer de limiter l’empreinte écologique d’un engin qui, à l’origine, n’a pas été étudié pour. Cela pour dire que tout Clear- Tec (Mitsubishi ASX) et Bluedrive (Hyundai ix35) qu’ils sont, les deux véhicules qui nous occupent ici sont respectivement à 145 et 139 g/km, alors que le break compact (de puissance et de dimensions comparables) le moins doué en matière d’émissions carbonées est à… 130 g/km. A méditer.

Rédigé par le