Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Hyundai i30 CrossWagon

Depuis la disparition de la Lantra Wagon en 2000, Hyundai n'avait plus proposé de break dans sa gamme de moyennes. Une longue absence comblée aujourd'hui par l'i30 CrossWagon, un modèle aussi agréable que pratique.

Sommaire :

Pour Hyundai, la berline i30 est devenue en quelques mois seulement le modèle le plus vendu devant le SUV Tucson. Une réussite que les responsables de la marque entendent bien confirmer, notamment en lançant de nouvelles variantes de carrosserie. Témoin ce nouveau break familial. Cette version s'est étirée de 23 cm par rapport à la berline 5 portes, l'allongement étant réparti à la fois sur le porte-à-faux arrière et sur l'empattement. C'est ce qui fait d'ailleurs la différence avec son «clone», la Kia Cee'd Sporty Wagon, qui concentre son allongement sur son seul porte-à-faux. À l'intérieur, les passagers arrière disposant d'un espace princier pour leurs jambes, tandis que l'espace de chargement passe à 415 l, soit 75 de plus que dans la berline à 5 portes. Mais ça reste inférieur à ce que proposent les concurrentes directes que sont la Golf Variant (500 l) ou la Mégane Grand- Tour (520 l). Cela dit, l'i30 CW compense ce volume de chargement légèrement moindre par quelques astuces bien pensées.

L'i30 CW reprend les moteurs de la berline, sauf le 1.4. Tous les moteurs sont associés à une boîte manuelle à 5 rapports, sauf le 2 litres Diesel, qui reçoit une 6 vitesses. Une boîte 4 automatique est proposée en option avec le 1.6 à essence et - c'est suffisamment rare pour être apprécié - le 1.6 CRDi 115. Comme pour la 5 portes, Hyundai met un accent tout particulier sur la sécurité de sa CW, notamment en montant d'office sur toutes les versions le contrôle de trajectoire ESP.

Sur la route, l'i30 CW reproduit à peu de chose près les sensations de conduite de la berline, l'allongement de l'empattement n'influençant pas la vivacité du comportement. Au fil des kilomètres, cette CW se révèle très agréable à conduire, tant par la qualité et la précision du comportement que par son confort, bien réel. Tout au plus émettra-t-on quelques réserves quant aux pneumatiques coréens d'origine.

Cette variante CrossWagon, renforce encore le pouvoir de séduction de l'i30, notamment grâce à une habitabilité soignée et un coffre plus logeable. Les mauvaises langues gloseront sur sa capacité de chargement sensiblement inférieure à celle de ses rivales; nous leur rétorquerons que ce petit déficit se voit plus que largement compensé par un rapport prix/prestations-qualité-équipement de tout premier plan.

Retrouvez l'essai complet dans le Moniteur automobile 1417 du 16 avril ou en .pdf (voir ci-dessous).

Dans cet article : Hyundai, Hyundai i30

Essais

Nos essais

Stocks Hyundai

Voitures neuves de stock hyundai i30

Occasions Hyundai

Les voitures d'occasion hyundai i30

Avis

Derniers avis des propriétaires