Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrez

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Citroën DS4

Décrite par ses concepteurs comme un coupé surélevé à 4 portes et 5 places, la Citroën DS4 soigne son style, du tableau de bord jusqu'au bout des jantes. La voici convoquée pour un premier essai.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 14.60/20

Sommaire :

Comme sa petite soeur DS3, la DS4 est construite sur une plateforme Citroën existante, celle de la C4 en l'occurrence. La DS4 repose plus haut sur ses jantes qu'une C4. Clé (de C4, non personnalisée...) en main, il est grand temps de nous installer au volant de ce pseudo-coupé. Les ancrages de sièges, la colonne de direction et l'implantation du pédalier n'ont tout pas bougé par rapport à la C4. Le champ visuel est quant à lui relativement bien dégagé devant, dessus et sur les côtés (hormis un montant A du conducteur qui se révèle parfois gênant dans les virages serrés). Pour encore mieux se démarquer, la DS4 est équipée d'office d'un pare-brise panoramique. Le hic, c'est que la garde au toit se trouve limitée.

Dès les premiers tours de roues, on perçoit nettement que la DS4 a l'allant plus assuré que sa moyenne cousine. Surtout lorsque elle est emmenée par l'une de ses deux mécaniques de pointe, 1.6 THP 200 ou 2.0 HDi 160. Sans réellement dégrader le confort, le typage plus dynamique de la suspension aide le châssis à se poser plus nettement sur ses appuis, tandis que le train avant raffermi se montre garant d'un meilleur mordant en virage. Au volant, qu'on aurait aimé plus agréable à regarder et à empoigner que celui de la C4 (dont il provient), le feeling progresse aussi, avec des montées en effort renforcées et un centrage plus marqué.

Dynamisme de coupé, prestations de berline et position haute de SUV sont les postulats de départ de la Citroën DS4. Tout cela sur une base technique de C4. La formule est donc compliquée et la potion finale pas forcément facile à digérer. Certes plus engageante à conduire que sa cousine C4, la DS4 peut aussi compter sur son style soigné pour se faire apprécier. Au terme de ce premier essai, on reste néanmoins mitigé, en cherchant toujours à la DS4 ce petit côté spécial et épicé qui nous a tant fait craquer pour la DS3...

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1498 du 25 mai 2011.

Dans cet article : Citroën, Citroën DS 4

Les concurrentes