Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Black Friday

Offre Black Friday : -20% sur votre abonnement annuel !

J'en profite

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Je m'abonne

Premier essai / Citroën C3 : l'annonciatrice des temps nouveaux

La C3 est, depuis des années, le best-seller de Citroën. Le constructeur français vient d'en présenter une toute nouvelle génération qui se veut un élément clé du renouveau de la marque. Aussi son lancement commercial revêt-il une importance toute particulière.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

Depuis 2002, la C3 est la Citroën qui se vend le mieux: il s'en est écoulé quelque 3,5 millions d'exemplaires au total et, aujourd'hui encore, la C3 représente 20% des ventes totales de la marque aux chevrons. La nouvelle C3, qui ambitionne d'être l'accélérateur du renouveau de toute la gamme Citroën, mise sur plusieurs cartes: le style (la voiture doit avoir une allure pétillante), la personnalisation (chacun doit pouvoir composer sa "propre" C3), le confort (l'ADN de la marque…) et la technologie (avec des innovations jugées utiles ou attrayantes par le client).

  • Style jeune et attirant
  • Plaisir de conduire, agilité
  • Confort et fonctionnalité
  • Boîte manuelle à 5 rapports seulement
  • Stop/Start assez brutal
  • Sonorité du moteur un peu rauque (essence)

Ce qui change

Le style extérieur est tout nouveau et ne passe en tous cas pas inaperçu. La nouvelle C3 repend l'idée du "nez abaissé" inauguré par la C4 Cactus et qui sera de mise sur toutes les futures Citroën. Sur les flancs de la voiture, on retrouve les "airbumps" façon C4 Cactus, mais cette fois dans une variante plus colorée et au traitement moins "utilitaire". Il est également possible d'obtenir un toit de couleur contrastée. Avec 9 teintes de carrosserie différentes et 4 couleurs de toit (couleur carrosserie, blanc, noir ou rouge), on arrive un total de 36 combinaisons.

La C3 repose sur une plate-forme connue, mais revue et corrigée pour la circonstance. Sous le capot, on retrouve des mécaniques qui ont fait leurs preuves. En essence, on a donc droit au moteur PureTech avec ou sans turbo (110 ch dans le premier cas, 68 ou 82 dans le second). Le Diesel est toujours là, avec le 1.6 HDi, décliné en 75 ou 100 ch. Toutes les motorisations sont associées de série à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports. Il n'y a qu'avec le moteur PureTech 110 ch qu'une (récente) transmission automatique 6 vitesses est disponible. L'ancienne boîte robotisée à simple embrayage, souvent critiquée, a disparu de la scène. Nul ne s'en plaindra…

Pour une voiture de cette catégorie, les aides à la conduite, de série ou optionnelles, sont légion: limiteur/régulateur de vitesse, anti-dévoiement, reconnaissance de la signalisation routière avec adaptation de la vitesse, et détecteur de fatigue ("Coffee Break Alert") font partie de la dotation de base de toutes les versions. On peut y ajouter l'aide au démarrage en côte et la caméra de recul avec aide au parking arrière. Il va de soi que la nouvelle C3 devait proposer une bonne connectivité. C'est le cas, mais Citroën y a ajouté une première, avec une caméra optionnelle, montée au sommet du pare-brise et capable de prendre des photos ou des vidéos. Celles-ci peuvent être téléchargées via une appli conçue à cet effet. L'utilisateur peut alors les partager avec son environnement virtuel. Cette caméra s'active automatiquement en cas de ralentissement ou d'accélération anormal, comme c'est le cas dans les secondes ou fractions de seconde qui précèdent un accident.

À 3,99 m, la nouvelle C3 est quelque 5 cm plus longue que sa devancière, ce qui bénéficie logiquement à l'espace intérieur (22 mm supplémentaires d'espace aux genoux). Le toit est en revanche plus bas, ce qui complique un peu l'accès aux places arrière. La capacité du coffre (300 litres) est plus que correcte pour la catégorie, mais son seuil de chargement est assez haut.

Comment roule-t-elle ?

Comme une vraie Citroën pourrait-on dire… La C3 se révèle vivant et alerte. Le bloc essence 82 ch manque un peu de punch, ce qui fait regretter l'absence d'une 6èmevitesse, qui aurait permis d'avoir une boîte mieux étagée. Lors de cette première prise de contact, nous n'avons  conduit que des versions essence. Le 1.2 turbo 110 ch, plus puissant et surtout plus souple, est également disponible avec une nouvelle boîte automatique 6 vitesses. Dans cette configuration, la nouvelle C3 s'avère être une compagne de route très agréable et dynamique qui se caractérise par un accord moteur-transmission particulièrement réussi. Reste que la sonorité typique du 3 cylindres, plaisante pour les uns, désagréable pour les autres, est plutôt audible et peut devenir assez rauque par moments.

La nouvelle C3 inaugure l'Advanced Comfort (voir à ce sujet notre rubrique technique dans le n° 1638 du Moniteur Automobile), mais dans une version "édulcorée" puisque les éléments les plus marquants de ce nouveau système n'apparaîtront que dans un autre modèle, qui sera lancé l'an prochain. La suspension se révèle toutefois assez souple, tandis que les sièges assurent un bon confort, bien qu'ils pourraient soutenir davantage le corps. L'habitabilité arrière est en progrès par rapport à l'ancienne C3, sauf en ce qui concerne la garde au toit arrière. La plupart des commandes (grand écran tactile en position centrale) du tableau de bord, agréable à l'œil, reprennent la disposition de celle de la C4 Cactus.

Prix-équipement

La version d'entrée de gamme (finition Live) s'affiche à un peu moins de 13.000 euros avec le moteur tricylindre PureTech 1.2 de 68 ch. Si l'on veut une mécanique plus puissante, il faut opter pour le deuxième niveau d'équipement (Feel) et être prêt à débourser près de 15.000 euros. Une PureTech 110 ch avec boîte automatique coûte 2.500 euros de plus. En Diesel, les tarifs débutent à 16.895 euros (Feel 75 ch). La 1.6 HDi 100 ch Shine est actuellement le modèle le plus onéreux de la gamme: il vaut un peu moins de 20.000 euros. Les options les plus intéressantes sont reprises dans des packs proposés à des tarifs pour la plupart raisonnables. Le fameuse ConnectedCam dont il a été question plus haut (avec caméra, appli pour retrouver sa voiture en stationnement et enregistrement vidéo automatique en situation d'urgence) est vendue 300 euros avec la finition haut de gamme Shine et 750 euros avec la finition Feel.

La concurrence

La nouvelle C3 se positionne toujours au cœur du très concurrentiel segment B. Les rivales de la nouvelle Citroën sont donc nombreuses. Pour se limiter aux principales, on citera la Ford Fiesta (qui sera remplacée en 2017), la Hyundai i20, la toute nouvelle Kia Rio, la Mini 3 portes, la Nissan Micra (encore une nouveauté…), l'Opel Corsa, la Peugeot 208, la Renault Clio, la Seat Ibiza, la Skoda Fabia, la Toyota Yaris et, last but not least, la Volkswagen Polo. Du beau monde donc, face auquel la C3 peut compter sur son style personnel, comme l'avait fait en son temps la première C3, aux lignes arrondies.

Notre verdict

Avec cette C3, Citroën poursuit son grand renouveau, initié par la C4 Cactus. Si cette dernière a souvent été considérée à ses débuts comme une voiture un peu atypique, il apparaît clairement que le constructeur français veut continuer dans la même veine avec des voitures au style sortant de l'ordinaire, parfois innovantes, mais toujours confortables. La C3 nous a semblé bien armée: son style est rafraichissant et son habitabilité très correcte, elle roule agréablement et propose un bon niveau de confort. Parmi ses défauts, on pointera l'absence de 6ème vitesse sur les versions à boîte manuelle, la sonorité un peu trop présente des moteurs essence et enfin un start-stop dont le fonctionnement pourrait être plus doux. Peu de choses en somme…

Dans cet article : Citroën, Citroën C3