Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Chevrolet Cruze

Chevrolet fonde beaucoup d'espoirs sur la Cruze, une berline moyenne aux lignes aguichantes et qui est le premier modèle de GM à étrenner la plate-forme Delta, de la future Opel Astra.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

La Chevrolet Cruze est construite sur une plate-forme inédite. Baptisée Delta, celle-ci servira d'ailleurs de base à l'élaboration des prochaines Opel Astra (septembre 2009) et Saab 9-3, mais aussi du grand monospace Orlando (fin 2009). Sur le papier, la Cruze est plus encombrante que la Nubira qu'elle remplace. Bonne nouvelle: l'augmentation des cotes n'est pas que de la poudre aux yeux. Dommage, toutefois, que Chevrolet ne prévoie pas de variante break.

Dessinée par le bureau coréen de GM, la Cruze est plutôt agréable à l'oeil. Sa face avant s'articule autour d'une grande - et double - calandre, un trait stylistique inauguré par l'Aveo et qui se veut désormais caractéristique des produits de la marque. Ceux qui habitent en ville regretteront simplement l'absence de protections sur les flancs ou sur les boucliers. À l'intérieur, la Cruze joue aussi les séductrices. Mais la Cruze a d'autres arguments. À commencer par un équipement de série pléthorique.

Si la Nubira plaçait surtout l'accent sur les moteurs à essence (et le LPG), la Cruze prend le contrepied de sa devancière en misant sur le Diesel. Facile d'accès, la Cruze offre une bonne position de conduite grâce au réglage en hauteur du siège du conducteur et au volant ajustable sur les deux plans. Les premiers tours de roues au volant d'une version Diesel de 150 ch mettent d'emblée en exergue le bon confort: le filtrage est de qualité et l'insonorisation soignée, tant pour les bruits mécaniques qu'aérodynamiques. En route, la Cruze constitue donc une très bonne surprise. Enfin, tant que le rythme reste celui d'un bon père de famille.

Malgré son manque de rigueur en conduite active, la Cruze aligne quelques arguments qui devraient permettre à Chevrolet de garder la tête haute en Europe. Bien dessinée et sérieusement fi nie, confortable et plutôt habitable, elle comblera tous ceux qui sont à la recherche d'une berline polyvalente proposée avec un rapport prix/équipement des plus alléchants.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur automobile 1443 du 15 avril 2009.

Dans cet article : Chevrolet, Chevrolet Cruze

Rédigé par le

Les concurrentes