Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / BMW X3 M : Sportif et pratique

Il aura fallu le temps, mais aujourd'hui BMW propose enfin une variante M de son X3. Le SUV allemand ambitionne ainsi de conjuguer capacités pratiques et aptitudes sportives.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

Pour ce X3 M, les hommes de Munich ont remis sur le métier leur SUV X3 qui a été retravaillé en profondeur. Au chapitre moteur, d'abord, ils ont prévu un 6 cylindres en ligne d'une cylindrée de 3 litres. Mais les comparaisons avec l'ancien modèle s'arrêtent là, ou à peu près… C'est ainsi que le bloc-moteur a été monté incliné sous le capot, de manière à ménager l'espace nécessaire aux deux filtres à particules, indispensables pour satisfaire aux plus strictes normes anti-pollution actuelle, qui sont du reste l'une des raisons principales des évolutions mécaniques subies par la voiture.

Augmenter la puissance disponible ne faisait pas partie des priorités majeures, mais cela n'a pas empêché BMW de faire des efforts sur ce point: la cavalerie disponible s'élève à 480 ch, et même 510 en exécution Competition. Celle-ci se distingue donc de la version normale par ses chevaux supplémentaires. Mais contrairement aux versions Competition des M2 et M5, par exemple, on ne trouve pas ici d'évolutions châssis, ce qui donne à penser que ce X3 M Competition a surtout vu le jour pour des raisons de marketing.

Ce qui change

Revenons un temps au cœur de la voiture, à savoir son 6 cylindres en ligne. Il s'agit de la plus puissante mécanique de ce type jamais produit en série à Munich. Le précédent 3 litres (nom de code S55) officiant sous le capot de la M4 GTS développait 500 ch tout rond, grâce à un refroidissement moteur amélioré. Le nouveau moteur évolue sur plusieurs points: vilebrequin forgé (pour une meilleure résistance à la torsion et donc plus de capacités à supporter une puissance élevée). Pour la culasse, BMW a fait appel à une imprimante 3D. Ce procédé a permis d'obtenir des formes géométriques qui assurent un meilleur refroidissement du haut moteur et des cylindres, ce qui n'a jamais pu être atteint par les procédés de fonderie traditionnelle. Cette lutte plus efficace contre les calories a par ailleurs autorisé une augmentation de la pression d'injection, qui passe de 200 à 350 bar.

Au chapitre refroidissement toujours, on trouve un échangeur indirect ainsi qu'un refroidissement supplémentaire de l'huile moteur et de l'huile de transmission. Côté échangeur, l'air aspiré dans le moteur est d'abord envoyé vers un radiateur supplémentaire avant d'arriver dans l'échangeur proprement dit et d'atteindre les tuebos, qui sont de type "monoscroll". Cette diminution de la température de l'air admis dans le moteur favorise bien sûr la puissance, mais autorise également l'adoption de turbos plus légers et compacts, sans perte d'efficacité. On signalera enfin l'arrivée d'un nouveau carter à deux chambres: à forte charge, cela permet de pomper de l'huile supplémentaire dans le plus petit des deux compartiments, et donc d'assurer toujours une lubrification optimale. Cette solution, déjà été appliquée par BMW en compétition, arrive donc maintenant au stade de la série.

Comment ça roule

Toutes ces améliorations rendent le 6 cylindres particulièrement dynamique et volontaire. Le X3 M revendique un 0 à 100 km/h en 4,2 secondes (4,1 secondes pour la version Competition) et une vitesse de pointe de 250 km/h (280 km/h avec le M Driver’s Package), et cela sans consommer officiellement plus de 10,5 l/100 km (239 g/km CO2). Et si l'on retient l'échappement sport M (de série sur la Competition), ces perfs sont obtenues dans une ambiance sonore qui cadre parfaitement avec le potentiel de la mécanique.

Pour faire passer au sol sa cavalerie, le X3 M peut compter sur la transmission intégrale M xDrive utilisée également par la M5. L'embrayage multidisque privilégie, tradition Béhème oblige, l'essieu arrière, lequel est pourvu du différentiel M Active. Ce n'est qu'en cas de perte d'adhérence des roues postérieures que les roues avant sont elles aussi rendues motrices. Mais il est impossible de confier la propulsion de ce SUV aux seules roues arrière, comme dans la M5. Le M Dynamic Mode du DSC (l'ESP en langage BMW) donne toutefois accès à un réglage plus sportif de la transmission M xDrive, qui autorise une certaine latitude aux dérives du train arrière.

Tout cela profite surtout à l'efficacité, mais pas tellement aux sensations. En dépit des améliorations apportées au châssis (amortisseurs adaptatifs de série, barres stabilisatrices plus grosses, renforts structurels divers, …), le X3 M souffre d'un poids total de plus de 2 tonnes (2.045 kilos). Et sur la route cela se sent, surtout en ce qui concerne la limite d'adhérence des pneumatiques et le potentiel du freinage. Bien que BMW affirme que son X3 M est également apte à évoluer sur circuit, là n'est clairement pas la tasse de thé de ce SUV.

Budget

A côté du X3, sa variante coupé, le X4, a elle aussi droit à sa version M. Techniquement, il n'y a guère de différences entre les deux véhicules. La singularité du X4 est à chercher du côté du coffre à bagages. Alors que le X3 propose un volume utile de 550 à 1.600 litres, le X4 se "contente" de 525 à 1.430 litres. Sur le plan du confort (avant et arrière), ces deux BMW peuvent être renvoyées dos à dos, à ceci près que le X4 paie sa ligne inspirée des coupés par une garde au toit plus chiche aux places arrière.

Remarquons aussi que dans les deux cas, la banquette manque de soutien latéral. Les versions Compétition, qui seront sans doute celles qui seront les plus diffusées, se distinguent aussi par leur sièges Sport à l'avant (de série). Sont encore de la partie des éléments décoratifs de couleur noire, l'échappement sport, les jantes spécifiques de 21" et, bien entendu, les 30 ch supplémentaires sous le capot. Le supplément pour la version Compétition s'élève à 4.000 euros, que ce soit par rapport au X3 M ou au X4 M. Mais les prix de base ne sont pas les mêmes: 90.800 euros dans le cas du X3 M et exactement 2.000 de plus pour le X4 M.

Notre verdict

Le X3 M est devenu un SUV particulièrement compétent, mais qui impose certains compromis. Son architecture et son poids le rendent moins vif qu'une M3, même si sa transmission intégrale le rend efficace. Le même constat peut d'ailleurs être fait, mutatis mutandis, à propos du X3 "normal". On regrettera aussi qu'en matière de style, extérieur comme intérieur, ce X3 M ne se démarque que trop peu de ses frères plus modestes.

  • Performances du 6 cylindres en ligne
  • Sonorité exceptionnelle
  • Fonctionnalité
  • Poids élevé
  • Présentation par rapport au X3 « classique »
  • Facilité d'utilisation sur circuit

Dans cet article : BMW, BMW X3

Rédigé par le