Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / BMW Série 7

En allemand, l'expression «Feinschliffim Detail» désigne l'amélioration d'un sujet dans ses détails. Une expression qui colle parfaitement à l'évolution de la Série 7.

  • Avis Rédaction 16.20/20

Sommaire :

Au premier regard, seule une connaissance pointue du modèle permet de déterminer les changements cosmétiques, les mises à jour «invisibles» étant bien plus nombreuses. En option, la Série 7 peut s'équiper des phares à diodes qui non seulement éclairent mieux la route (ils sont excellents!), mais se révèlent aussi plus prévenants vis-à-vis des autres usagers. Seconde évolution notable : à l'instar de Jaguar pour sa XJ, BMW propose, en option, un écran TFT en lieu et place du combiné d'instruments classique.

Le court galop d'essai organisé par BMW sur les routes très encombrées des alentours de Saint-Pétersbourg ne nous a pas permis de saisir tout le potentiel de la nouvelle Série 7. Quoi qu'il en soit, à un rythme sage, nous attestons de la sobriété imputable à cette luxueuse limousine (versions L). Au volant de l'ActiveHybrid7 nous avons enregistré une moyenne de 7,3 l/100 km. Quant à la 750iL, 10,5 l/100 lui ont suffi. Comme une Série 7 s'apprécie - et se juge - également depuis les places arrière, rien n'y a été laissé au hasard en matière de confort (amortissement pneumatique d'origine) et d'infodivertissement (nouveaux écrans, possibilité d'opter pour un prestigieux sound system Bang en Olufsen, sans oublier les connexions à Internet (Connected Drive) tant à l'avant qu'à l'arrière.

D'après les statistiques de vente de l'actuelle génération de Série 7, la plupart des propriétaires l'apprécient à l'arrière. Le restylage en a tenu compte, sans pour autant négliger la notion de plaisir de conduire, si chère à BMW. Écran d'informations TFT, éclairage sophistiqué et châssis optimisé (direction assistée électromécanique et même un dispositif antiroulis et un amortissement à pilotage électronique) rendent la Série 7 plus agréable et facile à conduire. Une analyse plus en profondeur s'impose rapidement...

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1530 du 22 août 2012.

Dans cet article : BMW, BMW Série 7

Rédigé par le

Les concurrentes