Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / BMW Série 6: Sea, Sechs and Sun

C'est à Lisbonne que BMW nous a conviés à une première prise de contact avec sa Série 6 restylée. Les changements apportés au modèle sont, à vrai dire, plutôt limités.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

La BMW Série 6 de 3ème génération (la première a été commercialisée de 1975 à 1989 et la 2ème de 2003 à 2010) arrive à mi carrière. A ce jour, cette Béhème a convaincu quelque 85.000 clients. Elle a maintenant droit à un coup de jeune qui, comme de coutume, dans ce segment, n'apporte pas de bouleversement. Ceci parce que la voiture a clairement identifié son public-cible et que les Bavarois ne veulent surtout pas le désorienter, mais aussi parce qu'un restylage trop important nuirait à la valeur de revente des exemplaires déjà en circulation.
Cela signifie que la Série 6 se décline toujours en Coupé, Cabrio et Gran Coupé (coupé 4 portes), qui possèdent chacun leur personnalité propre, mais n'en partagent pas moins nombre de valeurs identiques. Toutes les Série 6 se positionnent comme d'authentiques Gran Turismo conciliant haut niveau de confort, performances dynamiques et style se démarquant de la production automobile de masse.

Ce qui change

Peu de choses, à dire vrai! Toutes les Série 6 s'équipent désormais de phares adaptatifs à DEL tandis que les bas de caisse et le bas du bouclier avant ont été redessinés. On note également que les deux éléments verticaux de la traditionnelle calandre BMW ont été élargis. A l'instar d'autres BMW récemment présentées ou restylées, la Série 6 a droit de série à une carte SIM intégrée qui permet de connecter le système d'infodivertissement à Internet, de façon à pouvoir écouter de la musique en streaming et disposer d'une info trafic en temps réel.
L'instrumentation est désormais 100% électronique et présente donc des différences en fonction du mode sélectionné. Quant à l'échappement sport piloté, il fait à présent partie de la dotation de série. En modes Eco Pro ou Comfort, la sonorité demeure relativement discrète, alors qu'en Sport et Sport +, le 6 ou le 8 cylindres donne vraiment de la voix! Un régal...

Les moteurs ont eux aussi été remis sur le métier. Le 640i (3.0 turbo, 320 ch, 450 Nm) consomme 0,2 l/100 km de moins qu'auparavant (7,6 l/100 km). Le V8 biturbo de la 450i voit sa puissance grimper de 407 ch et 600 Nm à 450 ch et 650 Nm. Dans le même temps, la consommation moyenne normalisée chute de 10,5 à 8,6 l/100 km. La 640d à moteur biturbo Diesel de 313 ch fait toujours partie de l'offre.

Comment roule-t-elle?

Au Portugal, nous n'avons pu conduire que la 650i Coupé. Sur voie rapide, la voiture évolue comme un poisson dans l'eau. Ses occupants bénéficient d'un confort de suspension moelleux et d'un silence de fonctionnement bien agréable. Le tableau était toutefois un peu gâché dans notre voiture d'essai par la direction à démultiplication variable au rendu trop artificiel, ce qui ne met pas le conducteur en confiance dans les longues courbes d'autoroute.
Sur le réseau secondaire, ce grand coupé souffre de sa largeur importante ainsi que d'une motricité rapidement prise en défaut, ce qui conduit le contrôle dynamique de stabilité à intervenir plus souvent qu'à son tour. Le remède est tout trouvé et s'appelle transmission intégrale xDrive. Il s'agit d'une option qui est d'autant plus recommandable que le caractère et le grondement du V8 incitent à appuyer résolument sur l'accélérateur !

Budget/équipement

La Série 6 n'a jamais été et n'est toujours pas une voiture bon marché. La 650i Coupé s'affiche à 97.700 euros, l'xDrive imposant un effort financier supplémentaire de 3.450 euros. La 650i Cabrio coûte 106.800 euros et la 650i Gran Coupé 100.200 euros. En version "de base" (640i) le Coupé est tarifé à 85.250 euros, la 640d étant pour sa part vendue 88.750 euros. L'équipement de série est des plus complets et le détailler nous amènerait trop loin. A noter une nouvelle option qui n'est autre que le cuir bicolore. BMW met par ailleurs l'accent sur son programme de personnalisation Individual (teintes et matériaux au choix du client) qui rencontre pas mal de succès auprès des acheteurs de Série 6.

La concurrence

Les Série 6 Coupé et Cabriolet n'ont pas de rivales directes. La plupart des autres coupés ou cabriolets de luxe sont soit beaucoup plus sportifs (Porsche 911), soit beaucoup plus onéreux (Mercedes Classe S Coupé et SL, Aston Martin). Le Gran Coupé doit faire face à une concurrence plus fournie, dont les représentants les plus en vue sont l'Audi A7 Sportback, la Mercedes CLS et la Porsche Panamera.

Notre verdict

Ce restylage ne change pas fondamentalement la BMW Série 6 qui reste une grande GT confortable offrant à sa conducteur de la puissance et de la stabilité à revendre plutôt qu'une vraie sportivité, quoique la sonorité du nouvel échappement sport puisse, de prime abord, faire croire le contraire. Le couple moteur généreux nuit hélas à la motricité, ce qui nous incite à conseiller vivement l'option transmission intégrale. Il faut aussi savoir que la largeur importante de l'engin ne le rend pas spécialement à l'aise sur les petites routes très sinueuses.

FICHE TECHNIQUE - BMW 650i Coupé

Moteur: V8, 4395 cc
Puissance: 450 ch à 5.500-6.000 tr/m
Couple: 650 Nm de 2.000 à 4.500 tr/m
0-100 km/h: 4,6 s
Vitesse de pointe: 250 km/h
Consommation moyenne normalisée: 8,6 l/100 km
Emissions de CO2: 199 g/km
Prix de base: 97.700 euros

Dans cet article : BMW, BMW Série 6

Rédigé par le

Les concurrentes