Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW M6 Cabrio

M GmbH, la division sportive de BMW, a reçu de ce dernier la mission de transformer la lourde Série 6 Cabrio en une supersportive. C'est logiquement vers la technique utilisée par la M5 que le préparateur maison s'est tourné.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 13.00/20

Sommaire :

Le modèle de base de cette M6 est donc une Série 6 Cabriolet, elle-même reposant sur la plate-forme modulaire également utilisée par les Séries 5 et 7. Cela signifie donc que BMW a pris ses distances par rapport au traditionnel train avant McPherson pour lui préférer un essieu à double triangulation censé lui conférer un meilleur guidage, tandis qu'à l'arrière, pas de changement, on retrouve un essieu multibras. L'autre particularité de cette plate-forme, c'est que, pour la première fois, une assistance de direction électrique est de mise pour toutes les versions... à l'exception des modèles M, qui restent fidèles à une unité entièrement hydraulique et variable (Servotronic). Une BMW M, c'est aussi et surtout un moteur. Il n'en va pas autrement pour cette M6, dotée du même ensemble moteur-boîte que la M5 lancée l'année dernière: le 4.4 V8 biturbo et la boîte DCT à double embrayage et 7 rapports. Logique ! En fait, ce qui nous a le plus surpris, ce sont les modifications esthétiques distinguant la M6 de la Série 6, nettement plus voyantes que par le passé.

  • V8 musclé, performances décoiffantes
  • Boîte ultrarapide
  • Excellents sièges avant
  • Possibilités de personnalisation
  • Équipement standard généreux
  • Coffre et habitacle relativement vastes
  • Poids élevé
  • Comportement pataud, amortissement
  • Tarif phénoménal, options au prix fort
  • Pertes de motricité
  • Endurance et puissance des freins
  • Petits détails qui fâchent

Dans cet article : BMW, BMW Série 6

Rédigé par le

Les concurrentes