Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur la mobilité "verte" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW 630i GT : changement de série

Modèle de compromis, la BMW 5 Gran Turismo a vécu, non sans insuffler son idéal pratique à sa descendante, rebaptisée Série 6 Gran Turismo pour marquer sa rupture avec l’aïeule mal-aimée sur le plan stylistique. Mais tout en restant une alternative originale intercalée entre les 5 Touring et 7?

  • Avis Rédaction 15.82/20

Sommaire :

Résultat improbable d’une somme d’injonctions paradoxales, la Série 5 Gran Turismo lançait une nouvelle niche signée BMW (une de plus!) à l’aube de la précédente décennie. Si personne ne doutait de ses qualités pratiques, son allure «particulière» ne semble pas l’avoir aidée dans sa tâche. Aujourd’hui, l’heure semble venue pour le vilain petit canard de se transformer, si pas en cygne, au moins en oie. Symbole de cette mutation, BMW abandonne le chiffre 5 au profit du 6 pour souligner (et tant pis pour la logique de gamme avec la 3, et non 4, GT!) la poupe plus effilée. Mais également l’abandon du hayon à double ouverture, pratique sur le papier, mais lourd et complexe à manier, de feue la 5 GT au profit d’un hayon classique. Dans la mutation, les passagers arrière ne pourront en outre, dorénavant, plus compter sur des assises coulissantes. Mais quand on dispose de l’empattement de plus de 3 mètres de la limousine Série 7, est-ce finalement nécessaire?

  • Espace habitable pour quatre
  • Volume du coffre, modularité
  • Style plus élégant
  • Performances soutenues
  • Possibilités d'équipement
  • Prix final coquet
  • Piège à options…
  • Direction manquant de centrage
  • Encombrement important
  • Appétit du 2.0 turbo à surveiller

Dans cet article : BMW, BMW Série 6

Rédigé par le