Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / BMW Série 4 Gran Coupé

Au contraire de la Série 6, la Série 4 Gran Coupé pourra jouer les vraies familiales grâce à un grand hayon qui remplace avantageusement la petite malle. Une approche identique à celle de l'Audi A5 Sportback.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Comme ses rivaux, BMW s'adonne depuis quelque temps déjà à un grand jeu de Meccano où sont mêlés genres et technologies. Le Gran Coupé Série 4 ne fait pas exception à cette règle. Mais n'allez pas croire pour autant que vous disposerez de l'habitabilité d'un monospace: à 1,39 m, le Gran Coupé reste toujours 4 cm plus bas qu'une Série 3 berline, tandis qu'il se fait toiser de... 12 cm par la Série 3 GT. Le Gran Coupé partage la technique du coupé Série 4, dont les réglages de suspension raffermis (par rapport à la Série 3) pour offrir une conduite plus gratifiante. Ce qui est le cas sur le ruban d'asphalte parfaitement uni emprunté lors de ce premier essai en Galice.

Bien que raffermie, la suspension ne se montre jamais inconfortable. Et sûrement pas avec l'amortissement adaptatif qui équipait nos véhicules d'essai. De quoi obtenir une conduite à la carte, tantôt ouatée ou tantôt plus radicale en faisant basculer le sélecteur sur la position Sport +. Une réserve toutefois : l'amortissement reste insuffisant sur les modes Confort et Eco Pro, ce qui a tendance à induire de l'imprécision dans la direction autour du point milieu et, donc, à dégrader la tenue de cap. Mais pour le reste, le Gran Coupé se savoure quelle que soit l'allure.

La Série 4 Gran Coupé est un modèle hautement désirable parce qu'il ne contraint pas à choisir entre élégance, plaisir et aspects pratiques. En cela, elle est un peu la meilleure des Série 4, mais à condition d'être prêt à débourser 5000 euros de plus que pour une Série 3 équivalente. Cependant, ces considérations bassement matérielles ne devraient pas constituer un frein à son succès. Audi l'a déjà démontré.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1577 du 11 juin 2014.

Dans cet article : BMW, BMW Série 4

Rédigé par le

Les concurrentes