Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai comparatif / BMW 420d Steptronic vs Mercedes C 220d 9 G-Tronic : Poudre(use) aux yeux

Pour attirer l’œil de l’esthète, la silhouette de coupé n’a pas son pareil. Un paysage enneigé non plus, d’ailleurs. Mais que donne le mariage des deux ? Des heures d’amusement comme à la belle époque ? Tentative de réponse au rythme d’une confrontation entre la séduisante Mercedes Classe C Coupé et l’aguicheuse BMW Série 4.

Sommaire :

Si la silhouette «trois portes» perd chaque année plusieurs représentants dans l’univers généraliste, en raison d’une diffusion trop marginale, les marques premium restent fidèles à l’exercice. Il faut dire que les blasons allemands se sont lancés, il y a quelques années, dans une guerre «totale». C’est-à-dire une confrontation qui prend place sur chaque parcelle de terrain qu’un esprit imaginatif de marketeux peut déceler. Servant de base aux cabriolets, aux grands coupés 5 portes voire aux crossovers sportifs, les coupés restent des soldats indispensables dans cette stratégie. Aux larges hanches bodybuildées de la BMW Série 4, le coupé Classe C répond par une ligne de toit fuyante couplée à une poupe effilée. Dans les deux cas, voilà bien des silhouettes qui semblent promettre des heures de plaisir. De la poudre aux yeux ? En tous les cas, au 21e siècle, un coupé ne peut plus uniquement compter sur sa plastique ni ses ruades pour convaincre, on s’en doute. Lequel de ces charmeurs se profile-t-il donc comme le plus séduisant à l’usage ? Tout en restant, oserait-on encore l’écrire, le plus excitant à manier au détour d’une route sinueuse ? Correctement chaussés en M+S (Goodyear Ultragrip 8 Performance pour la Mercedes, Pirelli Sottozero Winter 240 Serie 2 pour la BMW), partons à la découverte des sports de glisse…

Rédigé par le