Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur la mobilité "verte" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW 216d Gran Tourer

Aux côtés de l’Active Tourer, BMW ajoute à sa gamme le Gran Tourer, un monospace plus familial encore, car capable d’accueillir jusqu’à 7 voyageurs.

  • Avis Rédaction 14.46/20

Sommaire :

Depuis quelque temps déjà, les constructeurs dits «premium » ont entamé une descente en gamme avec pour objectif d’aller déloger les généralistes de certains segments à gros volumes. C’est déjà BMW qui avait tiré le premier dans les moyennes du segment B avec la Compact en 1993, Mercedes et Audi ne suivant qu’en 1996 (Classe A) et 1997 (A3). Et la marque aux anneaux a récidivé depuis avec la petite A1, qui a obtenu un certain succès chez les polyvalentes, tout comme la Mini de BMW. Ce glissement a priori anodin s’apparente en réalité à un phénomène de société qui montre qu’une part croissante de la clientèle manifeste un désir de rouler davantage en «premium», quitte à faire quelques concessions sur le plan mécanique (plus petits moteurs) ou de l’équipement (moins généreux). Pour les constructeurs «premium», l’avantage est en tout cas certain: ils peuvent accroître leurs volumes tout en égratignant à peine leurs marges fi nancières, nettement supérieures à celles de marques généralistes... qui, dès lors, grincent des dents. Et ce n’est pas fi ni, comme l’illustre la nouvelle sortie de BMW, qui double aujourd’hui son offre du monospace Active Tourer d’une variante longue capable d’accueillir jusqu’à 7 voyageurs: le Gran Tourer. Voilà qui va à nouveau faire tirer la langue aux marques traditionnelles, habituées à gérer seules le segment de familiales. D’autant plus que BMW a été très clair au sujet de sa famille de monospaces: à terme, les Active et Gran Tourer vont représenter 1 vente sur 3 dans la gamme, le tout principalement sur une clientèle de conquête. Voilà les généralistes prévenus !

  • Véhicule pratique et modulable
  • Comportement effi cace et plaisant
  • Insonorisation soignée
  • Quinze-cents volontaire et sobre
  • Qualité de fabrication
  • Sièges avant quelconques
  • Hauteur sous le hayon limitée
  • Prix élevé, options chères
  • Reprises parfois laborieuses
  • Habitabilité aux 6e et 7e places

Dans cet article : BMW, BMW Série 2

Rédigé par le

Les concurrentes