Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Audi A3 Sportback 30 TDI : Accumuler les kilomètres avec style

Est-il toujours pertinent d’acheter, en 2020, un Diesel de base, qui plus est sous le capot d’une berline premium? Avec cette version 30 TDI de la nouvelle A3 Sportback, uniquement disponible en boîte manuelle, Audi veut convaincre et rassurer les rouleurs intensifs.

  • Avis Rédaction 15.48/20

Sommaire :

Sculpter son corps, assurer son regard, bref, en mettre plein la vue, c’est sans aucun doute l’état d’esprit des designers d’Ingolstadt au moment de concevoir cette A3 reprenant les galbes de la RS3. Par rapport aux flancs presque trop lisses de la génération précédente, la transition est franche. Cela nous évoque presque les «kits larges» des années 80-90 et, forcément, un léger esprit tuning. Sauf qu’ici nous sommes chez Audi, pas question non plus de flirter avec le ringard, au contraire, le changement de carrure s’opère sous l’œil harmonieux et équilibré des stylistes d’Ingolstadt qui évitent soigneusement toute erreur de proportions. La face avant aux formes complexes et à la calandre béante renforcent cette volonté de séduire davantage les jeunes, pour qui une A3 constitue le ticket d’entrée idéal au monde du premium. Il fallait bien cela pour conserver sa place – et ses ventes – parmi le brelan sacré des berlines compactes premiums composé des agressives BMW Série 1 et Mercedes Classe A. Et le plus intéressant avec cette quatrième génération de A3 tient dans le fait que toutes les versions ont droit à ce traitement disons, plus expressif ou excentrique. Ce faisant, même notre Diesel de base de 116 ch ressemble à un bolide. Et mieux: ce 2.0 TDI évolué fait le pari de ne jamais paraître fade tout en respectant la plus grande sobriété à la pompe.

  • Diesel de base très vivant…
  • … et très sobre
  • Position de conduite
  • Look aguicheur
  • Rapport encombrement/habitabilité
  • Prix final salé…
  • … car tout est en option
  • Places arrière un peu trop justes
  • Décote dans 5 ans? (Diesel)
  • Look très «plastique» de près (calandre, ouïes)

Dans cet article : Audi, Audi A3