Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Audi R8

Pour ses 5 ans, la R8 s'offre des feux à diodes qui scintillent comme des guirlandes, une boîte robotisée à double embrayage et une variante allégée et survitaminée.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.20/20

Sommaire :

La R8 n'est plus toute jeune, mais attire toujours les regards. Pour ce petit coup de frais de fin de carrière, le constructeur s'est donc contenté de finement retoucher un dessin toujours d'actualité. La gamme accueille désormais une variante V10 «Plus», disponible uniquement en Coupé. Cette dernière gagne 25 ch et 10 Nm de couple et entreprend un régime minceur, avec une cure massive de CFRP. La plus grande évolution de ce restylage concerne la boîte de vitesses robotisée: la R tronic à 6 rapports et simple embrayage est remplacée par la S tronic à deux embrayages et 7 rapports. Cette dernière n'a pas été piquée chez Porsche, mais est entièrement nouvelle.

Notre essai débute au volant du coupé V8. On admire toujours l'excellent confort procuré par cette sportive: l'amortissement (Magnetic Ride piloté sur notre modèle d'essai) absorbe étonnamment bien les irrégularités du revêtement. On regrette en revanche que le mode automatique de la nouvelle S tronic se montre toujours trop convulsif. L'essai se poursuit au grand air, en Spyder V10. La tessiture du moteur se fait plus hargneuse et les performances plus percutantes. Plus étonnant: on note moins d'à-coups de transmission en mode automatique... Quant à la V10 «Plus», elle étale un comportement sensiblement plus tranchant et moins sous-vireur en entrée de courbe. L'efficacité est donc encore rehaussée.

Ce léger lifting a surtout pour prétexte d'implanter la nouvelle boîte robotisée S tronic dans le dos de la R8. Une greffe réussie, qui maintient à jour les prestations de la sportive aux anneaux. Celle-ci s'apprécie particulièrement pour son confort au quotidien et sa facilité de pilotage. La nouvelle version «Plus» apporte une dose supplémentaire de piment, mais moyennant un supplément important et en nous privant des plaisirs du grand air.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1536 du 14 novembre 2012.

Dans cet article : Audi, Audi R8

Rédigé par le

Les concurrentes