Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur la mobilité "verte" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Audi A7 Sportback

Avec l'A7 Sportback, Audi s'essaie à un créneau jusqu'ici inconnu de lui : celui de la grande berline de luxe aux allures de coupé, avec bien entendu, énormément d'ambition.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

L'A7 Sportback n'est pas beaucoup plus petite que le top-modèle de la marque, l'A8 : elle mesure 4,97 m de long, 1,91 m de large et 1,42 m de haut. Contrairement à l'A8, cependant, elle ne bénéficie pas d'une structure en aluminium, mais se contente d'utiliser (largement) ce métal léger. Conceptuellement parlant, l'A7 partage ses dessous avec la future A6, qui voit son groupe motopropulseur - plus compact - reculer afin de bénéficier d'une meilleure répartition des masses entre les essieux et ainsi réduire la tendance au sous-virage.

Nous avons pu prendre en main des versions dotées de la suspension adaptative et d'autres équipées du pack S-Line avec suspension passive. Très rapidement, on en vient à la conclusion que ce grand coupé-berline est effectivement très confortable. Quel que soit le type de suspension retenu, le filtrage est toujours très bon, mais ce qui impressionne surtout, c'est l'insonorisation. Sur le plan dynamique, l'A7 ne déçoit pas non plus, même si son comportement reste typiquement Audi. Sur la route, seule la 2.8 FSI (204 ch) nous a quelque peu déçus par son manque de couple.

Modèle d'élégance et de classe naturelle, malgré son nom, l'A7 Sportback est avant tout une voiture très confortable. Ses suspensions filtrent et absorbent les irrégularités de manière remarquable, tandis qu'il règne dans son habitacle un silence quasi monacal et que le confort d'assise de ses sièges est irréprochable. De surcroît, l'A7 Sportback est un véritable exemple de sobriété, ce qui ne gâche rien. On lui reprochera juste son piètre rapport encombrement/habitabilité et, surtout, ses tarifs particulièrement salés. Mais pouvait-il en aller autrement pour un modèle de haut de gamme, qui plus est badgé Audi?

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur automobile 1481 du 29 septembre 2010.

Dans cet article : Audi, Audi A7

Rédigé par le