Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Audi A3 e-Tron

C'est inévitable: notre avenir d'automobiliste intégrera de plus en plus la prise de courant. Audi l'a compris parmi les premiers, la preuve par l'A3 e-Tron.

Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.32/20

Sommaire :

Identifier une e-tron n'est guère compliqué, il suffit de lui faire face. Sa grande calandre double la quantité de lamelles transversales, qui plus est non plus en plastique noir, mais recouvertes d'un traitement chromé, de quoi illuminer son sourire. Un logo e-tron orne le hayon, indiquant que cette A3 revendique une consommation normalisée d'à peine 1,5 l/100 km et des émissions de CO2 de 35 g/km. Ce bilan élogieux est rendu possible par un module de batteries de 8,8 kWh qu'il suffit de recharger via le réseau électrique domestique pour garantir à cette A3 de parcourir 50 km avant que son 1.4 TFSI (150 ch et 250 Nm) n'entre en action. Pour la recharge, Audi a choisi de greffer la borne de connexion dans le nez de l'auto, juste derrière le logo, une zone vulnérable, car 80% des collisions entre voitures sont frontales...

Étant donné que la puissance électrique transite via la boîte de vitesses, son action reste efficace sur une large plage de vitesses et soutenir le 130 km/h (uniquement à l'électricité) ne présente pas la moindre difficulté, tout comme accélérer de 0 à 60 km/h en 4,9 s. Franchir le cap des 100 km/h requiert un peu plus de patience dans le sens où la boîte passe rapidement en 6e, ce qui a pour conséquence de faire plonger la courbe de couple du moteur électrique. Aucune lourdeur particulière ne s'est manifestée durant notre essai de 110 km dans et autour de Vienne. Ce constat est dû à l'emplacement très bas des accus, sous la banquette arrière et, par conséquent, un centre de gravité ni relevé ni déplacé vers l'avant, au contraire. Seul bémol: sa tenue de route; elle apparaît moins à l'aise qu'une A3 de base sur un sol humide en raison du choix de pneumatiques à faible résistance.

Les automobilistes au profil adéquat (déplacements courts fréquents, toujours parés à recharger les batteries) peuvent entrevoir une sorte de voiture miracle dans cette A3 e-tron. En outre, eu égard à la technologie embarquée, son prix reste relativement compétitif, en tout cas comparé à celui des concurrentes chez Opel ou Toyota, plus chères. Enfin, le plaisir de conduire est relativement préservé (sauf en ce qui concerne l'adhérence des pneus «écologiques» sur une route humide). Assurément, cette Audi A3 e-tron est une nouveauté très digne d'intérêt.

Dans cet article : Audi, Audi A3

Rédigé par le

Les concurrentes