Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Renault Clio prototype: La nouveauté est à l'intérieur

Nous avons pu essayer la nouvelle Renault Clio sur la piste d'essai du CERAM, au Nord de Paris, avant de la présentation officielle qui vient en juin.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Ce qui change

La nouvelle Clio repose sur la plate-forme CMF-B, la nouvelle plate-forme “Alliance” pour tous les modèles compacts de l'Alliance Nissan/Renault. Elle est modulaire et compatible "multi énergies", ce qui veut dire qu'elle accepte différentes formes d'électrification. Elle a été utilisée pour la première fois par la nouvelle Nissan Micra.

Si peu de choses changent au plan extérieur, la nouvelle Clio innove en matière technique. C'est ainsi qu'elle possède une toute nouvelle structure, renforcée et plus rigide, qui recourt abondamment aux aciers haute résistance. Comme chacun sait, il s'agit là d'un paramètre de toute première importance, aussi bien pour la tenue de route que pour le confort. Autre avantage: le voiture est plus légère d'une cinquantaine de kilos par rapport au modèle qu'elle remplace. La moitié de ce gain (22 kilos) est à mettre au crédit de la nouvelle structure de carrosserie.

Sous le capot, pas mal de choses ont changé aussi. La motorisation de base est le tricylindre atmosphérique 1.0 SCe, décliné en 65 et 75 ch. Le même moteur est aussi proposé en version turbo et délivre alors 100 ch (1.0 Tce).  La mécanique la plus puissante est le nouveau 4 cylindres 1.3 turbo de 130 ch (1.3 TCe), équipé d'un filtre à particules. Les moteurs les moins puissants sont exclusivement associés à une boîte 5 vitesses, tandis que le 1.0 TCe peut recevoir une transmission automatique. La Clio 1.3 TCe dispose de série de la boîte robotisée à 7 rapports Renault EDC7.

En Diesel, le bien connu 1.5 dCi est disponible en versions 85 et 115 ch. Il est accouplé d'office à une boîte de vitesses mécanique à 6 rapports. De série toujours, il a droit à un filtre à particules et à la Selective Catalytic Reduction (SCR) avec injection d'AdBlue, de manière à réduire les rejets d'oxydes d'azote et assimilés.

Au niveau des aides de conduite, la Clio a bien progressé. Elle y propose tout un arsenal, depuis l'aide au freinage d'urgence (de série) à l'anti-dévoiement, en passant par la reconnaissance des panneaux routiers, le contrôle d'angle mort, le régulateur de vitesse adaptatif (avec "highway & traffic jam companion") et l'assistance au parking avec vision à 360°. Les feux de route automatiques sont également de la partie.

Pour ce qui est de la connectivité, Renault propose trois niveaux différents. L'interface "homme-machine" a été bien améliorée avec l'avènement de l'Easy-Link qui remplace l'ancien R-Link. Côté navigation, l'info trafic en temps réel est à présent disponible (en collaboration avec TomTom), tandis que les mises à jour automatiques (durant les 2 premières années) permettent à l'utilisateur de disposer toujours des données les plus actuelles. L'interface de communication avec la voiture proprement dite (contrôle des aides à la conduite, choix des différents modes…) a également été remaniée.

Comment ça roule

Nous avons pu prendre le volant d'une 100 TCe et d'une 1.5 dCi 115 ch, toutes deux en livrée "proto". Dès les premiers tours de roue, on remarque cette nouvelle Clio, un peu plus compacte que sa devancière, se comporte de manière plus aboutie. La direction a gagné en précision, tandis que la suspension est devenue un poil plus ferme, sans que cela se paie pour autant en termes de confort, grâce à des sièges de meilleure facture.

Le moteur Diesel est aujourd'hui une vieille connaissance: il reste égal à lui-même et il nous a semblé être encore moins sonore que par le passé. Quant au nouveau 1.0 TCe (tricylindre essence turbo), c'est une révélation. Renault attend beaucoup de cette nouvelle mécanique, ce qui nous apparaît amplement justifié: suffisamment puissant pour animer la Clio avec dynamisme, il se montre aussi plutôt discret, tandis que sa consommation serait, à en croire Renault, particulièrement réduite. La marque s'attend à ce que ce nouveau moteur soit la mécanique la plus vendue, surtout dans les premières années de vie du modèle.

Conclusion

La nouvelle Clio n'a sans doute pas beaucoup changé extérieurement, mais les progrès réalisés au plan technique n'en sont pas moins parfaitement perceptibles. Le comportement de la voiture nous est apparu plus abouti sans que cela nuise au confort et la consommation a été réduite. L'an prochain la version hybride viendra étoffer l'offre.

Dans cet article : Renault, Renault Clio

Rédigé par le