Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Alfa Romeo Stelvio : la renaissance italienne

La stratégie de relance d’Alfa Romeo se confirme. Nous avons pu prendre en main brièvement un Stelvio de préproduction, basé techniquement sur la Giulia. Prometteur….

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Pour Sergio Marchionne et son staff, il était clair depuis pas mal de temps déjà qu’Alfa Romeo devait changer son fusil d’épaule s’il ne voulait pas aboutir dans l’impasse où s’est retrouvé Lancia, avec les conséquences que l’on sait. Dans ce but, une task force a été mise sur pied, avec pour mission de lancer le projet Giorgio: élaborer une toute nouvelle plateforme modulaire. Aussi des techniciens de haut niveau ont-ils été réunis dans des locaux anonymes proches de Modène, et ce dans la plus grande discrétion. Parmi eux, un important spécialiste des moteurs et châssis de chez Ferrari, et ce au grand dépit de Roberto Fedeli, alors directeur technique à Maranello (voir son interview en encadré). Tout ce beau monde s’est mis fiévreusement au travail dans le cadre du projet Giorgio et, dans la foulée, il a également été décidé que l’usine où seraient construites les Giulia et Stelvio devrait compter parmi ce qui se fait de mieux en la matière. Les bâtiments de l’usine FCA de Cassino ont donc été démantelés pour céder la place à une usine ultramoderne (voir encadré). Au fil du temps, on en est arrivé à quelque 1.200 ingénieurs et techniciens travaillant sur le projet Giorgio dans une ambiance parfois tendue, ainsi qu’en a témoigné la naissance quelque peu bousculée de la Giulia. Mais ladite Giulia est aujourd’hui enfin commercialisée et vous avez eu plusieurs fois l’occasion de lire dans nos précédentes éditions ce que nous en pensions. A présent,
la marque au Biscione s’apprête à franchir une nouvelle étape avec le SUV Stelvio. Plus tard (aux alentours de 2020) arriveront les remplaçantes des actuelles Maserati Ghibli et Levante ainsi que, assez vraisemblablement, d’autres variantes des Giulia ainsi que du Stelvio.

Dans cet article : Alfa Romeo, Alfa Romeo Stelvio

Rédigé par le