Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Alfa Romeo Giulietta

Pour 2014, la Giulietta bénéficie d'améliorations qui profitent à son confort, sa connectivité ainsi qu'à sa consommation et à ses émissions de CO2. Présentation.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Il faut un oeil averti pour distinguer une nouvelle Giulietta d'une ancienne. Et pour cause : les designers n'ont pas touché à sa robe sculpturale, sauf pour la mythique calandre, légèrement modernisée, ou les feux antibrouillards, désormais cerclés de chrome. À l'intérieur, par contre, on ne peut pas louper les changements : les sièges ont été redessinés - leurs flancs renforcés contribuent au maintien -, à l'instar de la planche de bord. Du côté mécanique, ça bouge aussi. Certes, le châssis n'a pas fait l'objet d'adaptation, mais les moteurs à essence répondent désormais tous à la norme Euro 6. Les deux Diesel ne sont «que» Euro 5, mais le 2 litres Multijet est disponible en une inédite variante de 150 ch qui se caractérise par une turbine de suralimentation plus compacte et une rampe commune de troisième génération et de nouveaux injecteurs.

Le 2 litres JTDM laisse d'emblée percevoir les améliorations dont il a fait l'objet. Il se montre sensiblement plus discret, tandis qu'il est toujours très disponible à bas régime et généreux quand on le titille. La conduite profite par ailleurs du bon compris confort/efficacité de la suspension. Certes, l'amortissement est toujours un peu insuffisant sur les portions bosselées (contacts avec les butées de compression), mais il procure un bon filtrage des petites et moyennes irrégularités. Au quotidien, c'est finalement tout ce qui compte. Non ?

La jolie Giulietta revient au contact grâce à une foultitude de petites améliorations. La voilà repartie pour un tour.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1562 du 13 novembre 2013.

Dans cet article : Alfa Romeo, Alfa Romeo Giulietta

Les concurrentes