Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais blog / Que pensez-vous de l'Aston Martin DBX?

Aston Martin se convertit au 4x4. Notre éditeur Hans Dierckx a essayé le DBX, alias le Cayenne britannique. Découvrons ce qu'il aime et ce qu'il n'aime pas de ce SUV de prestige.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

À quelques exceptions près (McLaren, Lotus et même Ferrari), tous les constructeurs de voitures de sport sautent dans le train des SUV. Souvent ce n'est rien de moins qu'une question désespérée de survie. Et c'est certainement le cas pour Aston Martin avec le DBX. Mais qu'il s'agisse d'une marque prestigieuse ou non, je ne m'en soucie généralement guère, même s'il existe des exemples qui remplissent en partie leur promesse - une voiture de sport sur pilotis - notamment la Porsche Macan.

Le DBX prétend lui aussi être une traduction au format 4x4 d'une DB11. Bénéficiant d'un peu d'aide de l'actionnaire minoritaire Mercedes, il a majoritairement été conçu en interne, surtout en ce qui concerne le châssis en aluminium de la marque, et profite même d'une usine toute neuve au Pays de Galles. Je me demande ce que peut bien apporter la toute première Aston Martin à 5 places.

Chouette

Le fantôme de la caricature rôde au coin de la rue, la Lamborghini Urus par exemple prouve qu'un tel SUV avec des éléments de voiture de sport peut conduire à un résultat ridicule. L'Aston Martin DBX semblait être de la même veine, du moins sur les photos. Dans la vie réelle, il semble compact et acéré, et cette aile arrière légèrement exagérée et excentrique fait l'affaire. Le designer en chef Marek Reichman est resté sobre en ornements, la silhouette demeure épurée.

AMG fournissant le V8, il aurait donc été logique de baser immédiatement l'Aston Martin DBX sur la plate-forme des Mercedes GLC/GLE. Ce n'est pas ce qui s'est passé, les Britanniques ayant utilisé leur propre architecture en aluminium, ce qui confère à la voiture un caractère spécifique. Il y a beaucoup de sensations à l'avant, la suspension pneumatique maintient la carrosserie bien en place et l'équilibre est résolument celui d'une propulsion. Comme il convient à une voiture de sport. Bon travail de Matt Becker, l'ingénieur en chef qui a fait ses armes chez Lotus.

Contrairement à l'Aston Martin Rapide - énorme à l'extérieur, minuscule à l'intérieur - le DBX est adapté à un usage familial. Il y a de la place à l'arrière, et vous pouvez ranger des choses dans le coffre. Par rapport à un coupé, qui n'est pas exactement une voiture confortable, il est totalement utilisable au quotidien.

Dommage

Contrairement à ce qui se passait il y a dix ans, Aston Martin n'est pas sur la bonne voie en matière de design intérieur ; les intérieurs des modèles de la génération actuelle ne rayonnent pas de la classe et de l'ingéniosité esthétique que l'on pourrait attendre pour ce prix. L'intégration du bouton de commande central de Mercedes est carrément maladroite. Le choix des matériaux est cependant bon : cuir véritable et aluminium.

Un V8 stupéfiant qui consomme environ 18 l/100 km était peut-être amusant il y a quelques années, mais en 2021, ce n'est plus acceptable. C'est peut-être blasphématoire, mais dans ce genre de voiture, un six cylindres Diesel ne serait pas déplacé. Ou un moteur électrique.

À un peu moins de 200.000 €, je ne les dépenserais pas pour l'Aston Martin DBX. Pour une telle somme, vous pouvez avoir un break talentueux et un beau coupé. Prenez une BMW 530d et une Porsche 718 Cayman, et vous pouvez encore mettre un peu d'argent de côté.

Et donc

Si Aston Martin devait avoir un SUV pour faire tourner les comptes, alors ce DBX est à la hauteur des attentes. Ce n'est pas une voiture sensationnelle, mais c'est une traduction réussie d'une recette bien connue de la maison britannique. Mais cela ne vaut pas le prix demandé.

Dans cet article : Aston Martin, Aston Martin Dbx

Journaliste AutoGids/AutoWereld

NEWSLETTER

VENDRE VOTRE VOITURE AUJOURD'HUI